Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2007 1 13 /08 /août /2007 09:00
Aujourd'hui, (dimanche 12 août 2007) je devais aller plonger.
Le réveil devait sonner à 6 heures et il a effectivement sonné. Le problème, c'est que 6 heures, c'est l'heure à laquelle je me lève quand je travaille à l'autre bout (ou presque) du département, et je n'ai pas eu  le courage de me lever et de traverser également  le département pour aller plonger.
Donc je suis restée au lit et je n'ai pas plongé. Il y aura toujours de l'eau et des poissons la semaine prochaine...
Demain, à l'heure à laquelle je vais planifier la parution de cette article, je serai au boulot, à S... et je serai sans doutes déjà énervée.
Comme dit, je ne supporte plus Alphonsine, la fille avec qui je bosse demain (et mardi), et à part prendre sur moi, je vois mal ce que je peux faire.
Alphonsine est un peu plus jeune que moi, charmante, trés trés gentille, trop, je trouve, c'est une fille qui se laisse bouffer, qui ne se défend pas assez et dieu sait qu'il faut savoir se défendre de nos jours (en même temps, je dis ça, mais je n'ai pas testé d'autres jours, donc...). Elle est séduisante, sympa...

Je bavarde toujours avec les gens avec qui je bosse. Est-ce parce que je supporte pas le silence ? Je ne crois pas. Mais nous sommes deux (x) êtres humains et si nous sommes là pour travailler, nous avons aussi nos vies personnelles, nos soucis qui peuvent entacher sur le boulot, et puis tout simplement besoin de bavarder d'autre chose que le travail. Ça aide à passer le temps durant les chirurgies de raconter des conneries, de parler de tout et de rien, de ce qu'on a fait le WE, du déménagement à venir. Ça détend entre deux consultations.
Alphonsine m'a soûlée trés vite.
Je la trouve terriblement centrée sur elle-même. En l'écoutant, j'ai envie de la secouer, de lui dire d'arrêter de se plaindre, de cesser de se regarder le nombril. Qu'elle n'est pas la seule à être célibataire, pas la seule à avoir des soucis d'argent, pas la seule à se bagarrer pour arriver à faire quelque chose de sa vie.
Alors quand je l'entends me dire qu'elle a la gniak, qu'elle se bagarre, qu'elle est une battante (elle parle d'elle-même à la troisième personne) mais que p... la vie ne lui fait pas de cadeaux, j'ai envie de lui dire d'arrêter son char. D'arrêter ses jérémiades et d'avancer.

Pas besoin de ce genre de grands discours...
Bon, je ne suis pas à sa place, donc je serais mal venue de porter un quelconque jugement... Je ne lui dis pas, par exemple, qu'à mes yeux c'est d'une stupidité monstrueuse de participer à une émission de télé-réalité dans l'espoir de trouver l'âme soeur et que travailler à 300 km de chez soi le WE pour arrondir ses fins de mois n'est pas vraiment la preuve d'un véritable esprit pratique...
Mais je sais trés bien qu'on est parfois coincé dans quelque chose qu'on sait quelque part être une erreur ou une suite d'erreurs. Et l'expérience n'est pas transmissible, il faut (dans certaines limites) laisser les gens vivre leur vie et leurs expériences.
Elle est auss
v--to.gifi terriblement gnian gnian susucre. Dans mon métier nous vivons parfois des moments assez durs émotionnellement (qu'est-ce que je ne voudrais pas être médecin...). Notre rôle n'est alors pas de nous apitoyer sur les animaux et leurs maîtres, pas de nous mettre à pleurer avec le maître ou dans l'arrière salle aprés son départ.
Quel est notre rôle ? Aider. Soigner quand c'est encore le moment, aider l'animal à partir quand c'est nécessaire (non, je n'écrirai pas le mot en question, pas envie de me retrouver dans les moteurs de recherche par ce mot clé là !). Aider les gens à prendre des décisions éclairées, qui aillent dans le bon sens. Essayer de les aider si il y a
une décision définitive à prendre ou aprés. Ce n'est pas si facile et c'est pour cela qu'à mon sens il vaut mieux ne pas trop s'impliquer émotionnellement. Non que je sois sans coeur ; au contraire, je suis capable de me mettre dans un état assez lamentable pour des animaux.... Mais pas quand je suis de service. Finalement, sur de nombreux points Alphonsine est la trés exacte antithèse de ce que j'apprécie : On a donc vu que du côté humain pur, ça ne colle pas. Du point de vue émotionnel dans le boulot, elle réagit d'une manière que personnellement je trouve complètement anti efficace.
Et puis elle ne me respecte pas... Je suis Dr Vétérinaire, et même en tant que remplaçante, j'ai droit à une certaine latitude d'action et de décision, qu'avec elle il faut se bagarrer pour avoir à certains moments. Ce n'est pas réellement sa faute : elle
ne fait que me transmettre la façon dont son patron que je remplace fonctionne. Mais, moi, je n'ai pas à fonctionner comme le monsieur en question et s'il a des choses à me dire, qu'il m'appelle pour le faire lui-même, de véto à véto ! Et Alphonsine devrait le lui dire "écoutez, c'est pas à moi de dire à  Dragondeseaux que VOUS voulez qu'elle fasse comme ci et comme ça !" Mais elle ne le fait pas et elle m'agace, elle est bête ou quoi ? N'importe qui comprendrait où est le problème...
[En fait, j'ai besoin de ce boulot, et j'ai donc décidé que dans certaines limites je pouvais m'adapter aux méthodes de travail du monsieur.... Donc je ne l'ai pas appellé pour lui dire son fait et je travaille comme il le demande... En prenant beaucoup sur moi et en râlant un peu au passage tout de même...]
Bref, tout ça pour dire que demain et mardi, fini la petite pause WE. Heureusement aprés c'est fini...

Image trouvée sur ce site.


Partager cet article

Repost 0
Published by Dragon d'eau - dans Boulot
commenter cet article

commentaires

Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...