Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2007 2 11 /09 /septembre /2007 13:46
Un jour quelconque de l'an de grâce de-ne-sais-plus-combien, je travaille dans la clinique du docteur T..., en l'absence du bon docteur, avec l'une de ses secrétaires, Sarah, une grande rousse magnifique, intelligente, vive, avec laquelle c'est un bonheur de travailler.
Seize heures. Il y a du monde, alors je me partage entre les salles de consultation : Sarah fait entrer les clients quand vient leur tour, et moi je n'ai qu'à passer d'une salle dans l'autre pour trouver mes clients accompagnés de mon (mes) patients, le dossier sorti, la pièce et la table  nettoyées entre deux consultations par les bons soins de Sarah.
Même si, de ce fait, le rythme est un peu plus speed, le confort de travail est bien là.

16 H 01, je ne sais plus ce que je faisais à l'arrière de la clinique, les lumières s'éteignent, j'entends Sarah descendre précipitamment de l'étage.
La clinique du Dr T... est située dans l'épaisseur d'un immeuble ; si la salle d'attente et l'accueil restent exposés au jour, les salles de consultation sont dans le noir, de même que la salle de soins et les chenils.lumiere-ampoules-00001.gif
16 H 02, Sarah ne sait pas ce qui se passe ; rien, en tous cas, qui puisse se régler depuis le tableau électrique.... Et la salle d'attente est pleine. OK, on va gérer.
16 H 05, je ne sais plus ce que j'avais à faire entre-temps, mais je retrouve Sarah au chenil où, à la lueur d'une lampe frontale, elle douche la chienne Mascotte de Mr Zz avant qu'on ne la lui rende en sortie d'hospitalisation. "Ça va Sarah ?" elle me regarde "ben, on fait comme on peut...."
On éclate de rire toutes les deux.
Au comptoir, chichement éclairé par la lumière qui pénètre jusque là, je revois l'ordonnance et la facture avec Mr Zz.
Il veut payer par CB, je la prends donc, saisit l'appareil "ah oui mais non, ça ne va pas aller, vous n'auriez pas un autre moyen de paiement ?"
Ben non.
OK, monsieur vous réglerez la prochaine fois ! Mascotte arrive déjà avec Sarah au bout de la laisse, bonne soirée monsieur, n'hésitez pas à nous rappeler en cas de besoin !

Dans la salle numéro un m'attend un chiot coton de tuléar minuscule qui se serre craintivement contre sa maitresse.
Je salue celle-ci, m'approche armée de mon stétho et de ma lampe-torche.... En fait l'otoscope avec lequel d'habitude j'explore l'intégrité des conduits auriculaires : pauvre lumière pour pénétrer la pénombre... Je tente de voir la couleur des muqueuses du toutou pas rassuré et reste dubitative.... Je veux bien travailler dans le noir mais je ne garantis rien...
— (Moi) "Y'a pas des bougies, ici ?"
— (Sarah) "Ben non !"
— (moi) "Ben faudra dire au Dr T d'en acheter !"
— "On peut essayer d'ouvrir l'issue de secours," suggère Sarah.
L'issue de secours donne dans un petit hall qui donne lui-même dans un  grand passage qui donne, encore 20 mètres plus loin, sur l'extérieur.... Autant dire que l'amélioration est limitée. On échange un sourire avec Sarah : OK, je poursuis à la lueur de mon otoscope tands qu'elle rédige le certificat de vaccination à la main à la lueur de sa lampe frontale. Heureusement, pas besoin  de lumière pour faire une injection sous-cutanée.
La cliente part elle aussi un peu dubitative.
Un quart d'heure aprés la lumière revient et on partage à nouveau un franc sourire Sarah et moi.
Heureusement que ce n'est pas survenu la veille, à la même heure où j'étais en train de suturer en urgence la vessie du chat Chloé...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...