Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2007 7 30 /09 /septembre /2007 19:00
Un confrère vétérinaire m'a envoyé un message pour me demander s'il pouvait (à moins que je n'ai mal compris) mettre sur son blog un lien vers le mien. (D'ailleurs, si tu repasses par là, puis-je faire de même ! Parce que je suis allé sur tes pages déjà et c'est trés intéressant !).
Ça m'a laissé un tout petit peu honteuse car comme je lui écrivais "Tu vois, je dois être moins bien élevée que toi [...] car je n’ai pas demandé leur autorisation aux auteurs des blogs que j’ai référencé dans le mien avant de le faire... Il me semblait que, à partir du moment où on s’expose sur le net, on accepte à priori d’être référencé par d’autres. Mais c’est sympa de ta part d’avoir effectué la démarche.
Et donc je serais ravie que tu indexes mon blog sur le tien".
De plus, il me demandait si j'avais indiqué mon nom quelque part et à ma réponse que je ne le souhaitais pas, m'a répondu "Ben si entre vieillemaisonniens on arrive pas à trouver le nom de l'autre, où va t-on ?" [Bien sûr quand on en sort, comment ne pas reconnaître la vieille maison ?]
Pourquoi j'en parle sur le blog au lieu de lui répondre directement ?
Parce que la question risque de se poser à nouveau !


Alors j'ai ouvert un blog parce que j'avais envie de parler de ma personne et de voir si ça intéresse des gens. C'est assez nombriliste comme démarche ; d'un autre côté, quand je dis que je "parle de ma personne", c'est tout de même un petit peu plus étendu que la description de mon orifice ombilical par ailleurs fort banal. Bref, à chacun de se faire son idée sur la démarche (je divague un peu, comme d'hab').
Et dans ce blog, je souhaitais vraiment parler de tout et de rien, au jour le jour, comme ça vient. (Enfin, je fais quand même des tas d'efforts pour fidéliser mes éventuels lecteurs en postant régulièrement et parfois je suis obligée de chercher un peu quoi écrire).

J'assume tout ce que j'écris. C'est d'ailleurs une obligation car en cas de "problème" (contenu illégal par exemple), il est évident que l'anonymat du net serait vite percé...
Comme je l'ai dit, dés le départ, je suis dans l'ambivalence, attirée par l'ombre (keskonestranquillequandpersonnenepenseàvous!) autant que par la lumière. Cependant, je n'ai pas envie que ceux qui me connaissent, que ce soit personnellement ou de nom, qu'il s'agisse de famille, d'amis, de collègues ou de supérieurs de travail, sachent que la jeune femme qui écrit ceci, ceci, cela ou autres textes assez personnels, est effectivement leur parente, leur amie, leur subordonnée (celle dont ils pourraient flinguer l'élan s'ils pensaient qu'elle n'est pas habilité au poste qu'elle tient, celles à qui ils ne manqueraient pas de dire "mais arrêtes de rêver la nuit c'est complètement psychédélique tes délires" s'ils lisaient des textes comme celui-ci...).
Il se peut d'ailleurs que tôt ou tard je commette un faux pas et doive fermer ce blog. Wait and see.

Cependant, s'il survenait qu'un échange particuliers se crée avec l'un ou l'autre lecteur, et qu'une amitié se tisse, il est bien évident que du pseudonyme l'on passerait à l'usage du prénom et la connaissance du nom...
Mais si ça doit se faire, ça se fera doucement au fil des jours et des échanges...


En espérant ne vexer personne.

NB : demain la suite de mon récit sur le quotidien d'un véto !!


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anthony 30/09/2007 22:35

Salut Dr X! Pas de soucis pour ajouter le lien vers mon blog sur le tien. Je te remercie pour le commentaire. Comme je te l'ai dit, il est en ce moment un peu (beaucoup) trop porté sur le pro (le côté perso est un peu vide là...) mais ça va vite changer. Tu parles de la "peur" de te voir reconnaitre par un de tes collègues de travail suite à ce que tu peux dire sur ton blog mais celui-ci est juste le reflet de ce que tu penses et que tu vis. Je crois qu'à partir du moment où tu es sincère avec tous, il n'y a pas trop de conséquences à être reconnue. Quoi qu'il en soit, le fait que nous n'ayions pas droit à la publicité nous oblige à ne rien dévoiler qui pourrait indiquer notre lieu d'exercice précis (je ne crois pas qu'on puisse te reconnaître juste à ton école de sortie par ex.).
En tous cas merci pour ton blog bien sympa et bonne continuation. J'espère que nos routes bloggesques se croiseront souvent.

Dragon d'eau 30/09/2007 22:41

"Je crois qu'à partir du moment où tu es sincère avec tous, il n'y a pas trop de conséquences à être reconnue." => ça c'est trés personnel et je suis peut-être bien un drôle d'animal ! (sourire) @ pluche Anthony, moi aussi j'espère te recroiser sur les blogs

Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...