Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 00:29
Pour résumer, je parlais de mes soucis avec le saut en parachute, je racontais que j'ai changé de méthode de sortie et que ça a été mieux.
Grâce à Franck, comme déjà raconté.
Je n'ai pas pu sauter durant quelques semaines et puis j'ai repris.
Un saut du matin avec un moniteur qui me dit que ma position n'est pas mauvaise, qu'il faut que je prenne des appuis sur l'air. Un atterrissage foiré. Bon j'ai pris le coup, je me laisse aller, ne me suis jamais fait mal jusqu'ici...


Un saut de l'aprés midi avec un autre moniteur, nommé S... Une autre réception merdique et j'étais mécontente de moi, là ça commençait à faire trop.

23.jpg
Image trouvée sur le site de la fédération française de parachutisme à l'adresse http://www.ffp.asso.fr/IMG/jpg/23.jpg

Par là dessus, S qui me dit que lui me recommande vivement d'abandonner cette position de sortie parce que je ne cambrerai jamais ainsi. Et que sans cambrer, inutile d'espérer passer la poignée témoin et passer en chûte libre. Et là un gros découragement m'envahit.
Parce qu'il n'a peut-être pas tort (je sens bien la difficulté qu'il y a à passer de la position accroupie à la position cambrée). Parce que je veux bien, moi, réessayer l'ancienne position, mais j'ai le sentiment que j'aurai à nouveau la frousse (m'asseoir à nouveau au bord de l'avion, les jambes pendantes avec ce vent qui m'aspire ???). Parce que je n'ai pas envie de remettre en question la position enseignée par Franck (j'aime bien les autres mais lui il est "plus".)

Et puis.... En tant qu'élève, on peut comprendre que toute la richesse d'un enseignement est justement dans le fait que plusieurs moniteurs n'auront pas la même méthode, pas toujours la même vision, ne donneront pas forcément les mêmes conseils.
Mais quand on est en difficulté, si plusieurs moniteurs vous disent des choses différentes, c'est un peu dur. Alors, que S pense que l'on devrait revenir sur la première méthode, c'est son droit et il a peut-être raison. Mais cette seconde position n'a pas été décidée par hasard et décider de revenir en arrière ne devrait pas être proposé entre deux portes par un moniteur qui m'a vu une fois.
Bref je finis par dire à S qui argumentes toujours que c'est bon, il me l'a déjà dit dix fois, que je vais y réfléchir.
Je me mets en devoir de replier mon parachute et puis je  vais le ranger avec sa fiche de pliage signée par les vérificateurs : pour moi aujourd'hui c'est fini, j'ai ma dose, j'ai accumulé suffisamment de mini sensations d'échec.

Je vais voir Franck au PC.
C'est pas forcément une démarche facile, parce que c'est quelqu'un que j'apprécie, que je respecte instinctivement et j'aimerais bien ne pas être le boulet de service. J'aimerais bien que mes difficultés soient plus faciles à gérer pour moi. Plusieurs de mes moniteurs m'ont déjà dit que bien d'autres élèves confrontés à des difficultés telles que les miennes avaient abandonné.
Quelque part j'ai le sentiment que ce serait plus facile pour tous que je fasse de même. Mais cette idée (abandonner) me rebute, je veux y arriver.
Franck
m'avise immédiatement et me demande comment ça a été mon saut. Je lui dis ce qu'a dit S et je vois que ça l'embête.
On se rassoit commodément sur le comptoir pour bavarder tous les deux.
Je lui dis que moi, au milieu de tout ça, je suis super découragée et que je me demande si je ne devrais pas passer en PAC. Il acquiesce,  qu'il pense que pour moi ce pourrait être une excellente solution de faire une PAC l'an prochain. Cette année puisqu'il y a encore un stage bientôt ou l'an prochain lui demandai-je ? Évidemment il faut voir avec le nombre d'élève, non, me dit-il, ça on se débrouillera. Vaut-il mieux faire un break ou rester sur des acquis ?
Finalement il me dit qu'il va contacter R (alors si R n'est pas celui que je connais et qui est sur le terrain ce jour, c'est qu'il s'agit d'un moniteur que je ne connais pas...) pour voir comment celui-ci pourrait me prendre en compte et il me tient au courant.
Bon. Ben voila. Y'apuka.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...