Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 00:32
Une autre chanson que j'aime bien   :

Phantom Planet - California (live)
envoyé par dailymotion

We’ve been on the run  /  Nous sommes sur la route
Driving in the sun  /   Roulant dans le soleil
Looking out for number one  /   Recherchant la gloire
California here we come  /   Californie nous voilà
Right back where we started from  /   Retour exactement là d'où nous sommes partis
Hustlers grab your guns  /   Les débrouillards, prenez vos fusils
Your shadow weighs a ton  /   Votre ombre pèse une tonne
Driving down the 101  /   En descendant la route 101
California (California) here we come  /   Californie (Californie)  nous voilà
Right back where we started from  /   Retour exactement là d'où nous sommes partis
On the stereo    /  Sur la stéréo
Listen as we go  /  Nous écoutons tout en avançant
Nothings gonna stop me now  /  Plus rien ne peut m'arrêter maintenant
California (California) here we come  /   Californie (Californie)  nous voilà
Right back where we started from  /   Retour exactement là d'où nous sommes partis
Pedal to the floor  /  Pied au plancher
Thinking of the roar  /  Pensant au rugissement (???)
Gotta get us to the show  /  Participons au spectacle (????)
California (
California) here we come  /   Californie (Californie)  nous voilà
Right back where we started from  /   Retour exactement là d'où nous sommes partis
California (California) here we come  /   Californie (Californie)  nous voilà
(repeat to end)


Je ne sais pas pour vous, mais moi, quand j'apprécie un morceau et qu'il en existe plusieurs versions (studio / live / accoustique / chantée par d'autres interprètes), j'aime bien écouter plusieurs versions et comparer.
Bon, sur le plan musical, je n'y connais pas grand chose... Mais je pense qu'il ne doit pas y avoir de quoi pleurer de joie. Cependant le piano est sympa et la voix du chanteur aussi.

Donc en cherchant sur le net, on découvre qu'il s'agit d'un générique de série américaine (remarquez, rien qu'avec le titre de la chanson, on se doutait à peine que c'était une série américaine) et en comparant la version studio  et la version live publiée au début de ce billet, je ne suis pas déçue. La mélodie est toujours aussi sympa et la voix du chanteur ne me déçoit pas (combien de fois il m'est arrivé, en écoutant une version accoustique, de ne reconnaître les voix qu'avec peine tant elles étaient retravaillées...).
Au passage, si quelqu'un est plus doué que moi en anglais et capable de corriger ma traduction sommaire, notamment sur les passages en vert...

Et sinon, en recherchant les vidéos et en les réécoutant, j'ai identifié pourquoi cette chanson me plaît autant.

Pendant longtemps, le moindre petit départ, que ce fut en voiture, en car, en train ou en avion (jamais réellement expérimenté le bateau) était pour moi synonime d'aventure. Je me sentais heureuse longtemps à l'avance, j'arrivais en avance à la gare (il m'est arrivé de rester poireauter deux heures dans une grande gare parisienne...). Je me plantais mon walk man et plus tard mon ipod sur les oreilles et j'attendais le moment du départ, l'embrayage, le tremblement indiquant le premier tour de roue du train, le décollage.
Aujourd'hui, ce sentiment d'exaltation, d'émerveillement s'est un peu émoussé, mais cette chanson (musique et paroles) réveille en moi l'appel au voyage, à l'aventure et au rêve...
Je me souviens du premier voyage en Égypte. L'avion avait du retard et au moment de l'embarquement j'ai embarqué bonne dernière de notre groupe car, soucieuse de ne rien perdre, j'avais déjà rangé les documents dont l'hotesse avait besoin pour m'enregistrer sur le vol.
Il faisait nuit. Le tarmac de l'aéroport était calme et silencieux vu d'où j'étais, illuminé par de petits spots d'un bleu sombre et intense et plus loin toutes les petites lumières des pistes. En contraste la passerelle transparente était brillamment illuminée. C'était magique et je me sentais soulevée par une joie violente, exaltante, bouleversante. Comme si à cet instant le monde avait été à mes pieds. (si seulement....)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...