Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2007 6 10 /11 /novembre /2007 00:04
J’avais promis de raconter l’anecdote de la plante qui m'avait été offerte et je m’en vais m’exécuter immédiatement.
Il convient tout d’abord de dire que nous recevons parfois des présents de la clientèle ou parfois des parents de stagiaires. Et ça fait toujours énormément plaisir, d’autant que c’est rare. Alors parmi les cadeaux que  j’ai reçus dans ma « carrière » :
Le dernier en date, celui qui m’a fait honte.
Un jeudi en rempla chez Couplevéto. Couplevéto ont une dizaine d’années de plus que moi, ils sont un soupçon bizarres, tous les deux parfois un peu brusques dans leurs façons d’être mais je reste persuadée qu’ils sont hyper gentils. Ils ont un vétérinaire assistant, une assistante vétérinaire ou ASV [Pour ceux qui ne connaissent pas, le vétérinaire assistant est un docteur vétérinaire, le titre d’ »assistant » est lié au fait qu’il est un employé. L’assistante vétérinaire est en fait une infirmière (elle tient les animaux et aide aux soins), secrétaire (gère les rendez-vous et l'administratif, répond au téléphone) dont le rôle confine parfois à celui de  femme (ou homme) à tout faire (ménage et autres...)] donc ils pourraient éventuellement partir quelques jours sans chercher un remplaçant mais ils préfèrent que je vienne en renfort pendant leurs vacances.
Collèguevétodujour est sorti en rurale et je suis seule à la clinique avec Grandestressée, l’ASV. Il est 18 heures environ, elle me passe l’appel téléphonique de Voisine, une dame d’âge mûre qui me dit qu’elle appelle pour le chien Vieuxtoutou de sa voisine (d’où le pseudo). Je regarde la fiche du chien, un effectivement vieux toutou cardiaque et à l’énoncé des symptômes (il tousse, il respire laborieusement) j'explique à Voisine que je n’ai pas encore inventé la médecine par téléphone et que si l’état du chien inquiète sa maitresse il faut l’amener. Elle me dit OK, qu’elles peuvent venir mais elles en ont pour minimum trois quart d’heures. Pas de souci, je suis à la clinique ; simplement si elles doivent arriver aprés 19 heures, elles devront sonner. En effet je suis de garde ce soir et comme j’habite à 30 km j’ai pris mon duvet, de quoi me faire à manger et je vais dormir dans le studio en haut de la clinique.
Je termine ma journée. Je me mets sur le net. Collèguevétodujour rentre et on bavarde un moment tandis qu’il range ses affaires de rurale. 21 heures, je monte au studio, me fais à manger, me couche un peu plus tard sans avoir eu de nouvelles de mon patient...

Le lendemain, Grandestressée me passe un autre appel téléphonique, d’une dame qui se présente comme Dameagée et me parle de son vieux toutou cardiaque qui ne va pas bien. Je l’arrête rapidement :

— « Un petit instant madame, ce n’est pas au sujet de votre  chien Vieuxtoutou que madame Voisine m’a appellée hier ? » La dame me dit que si, et j’enchaine « Ah, mais madame, je vous attendais en consultation, moi… Je vous ai attendu jusqu’à 21 heures et vous n’avez même pas appelé pour dire que vous ne viendriez pas… » Et là, délibérément, je fais comme si j’étais restée à la clinique uniquement pour elle alors que j’y serais restée de toutes façons… Mais à ce moment là, je  pense que Dameagée  m’a posé un lapin et je veux lui faire sentir que ce n’est pas correct. La dame commence par protester, mais non, elle n'avait pas dit qu'elle venait en consultation ! Je lui réponds que c'est pourtant bien ce que sa voisine m'a assuré. Et là, la dame se confond en excuses, m'explique que sa voisine m'a appellée sans lui passer l’appareil et ne lui a rien dit de cette histoire de venir en consultation.

P1020214-2.JPG

Au bout de quelque minutes, je suis un peu perplexe parce que je doute un peu que l’histoire ait réellement pu se passer tel qu’elle me le décrit mais elle accumule tellement de contrition que je suis obligée de lui dire de ne pas se faire de soucis, qu’effectivement si la dame ne lui a rien dit, ce n’est pas de sa faute à elle, Dameagée, que de toutes façons ce n’est pas si grave. En fait, elle ne souhaite toujours pas venir en consultation et donc elle me donne juste des nouvelles de son Vieuxtoutou et je raccroche toujours aussi perplexe…

Une heure aprés, la porte sonne alors que je suis à l’arrière de la clinique. Grandestressée arrive, disparaissant à moitié derrière une belle corbeille en fibres tressées contenant un lierre, une magnifique orchidée et une plante à larges et longues feuilles vernissées. Dessus il est épinglé un petit billet où il est marqué « Pour la remplaçante du Dr Couplevéto, de la part de madame Dameagée. »
Et là, oui, j’ai eu honte… Parce que cette dame, je pensais réellement au départ qu’elle travestissait la vérité et je voulais juste lui faire prendre conscience que ce n’était pas si anodin pour la personne en face. Mais je ne voulais certainement pas la culpabiliser de telle façon qu’elle se sente obligée de m’offrir une si belle composition florale. En tous cas ça m’a fait plaisir et pour la remercier, je l’ai rappellée et je lui ai aussi envoyé un petit mot.

(NB : article légèrement édité pour modifier certaines fautes d'orthographe et expressions)

Partager cet article

Repost 0
Published by Dragon d'eau - dans Boulot
commenter cet article

commentaires

vetote 23/11/2007 21:24

J'adore ! en fait c'est pour ça aussi que j'aime le contact avec la clientèle. (Bon d'accord c'est bien aussi quand on est seule avec le chat/chien qui dort, quand son proprio est parti... lol)

Dragon d'eau 23/11/2007 23:49

Euh, je t'avouerais que d'une manière générale, je suis plutôt une découragée du contact avec la clientèle, les contacts réellement sympas étant malheureusement peu fréquents...  Mais cette petite dame était sympa !Merci de ton commm !

Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...