Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 01:00
Lundi, 10 heures du soir, je suis au lit, pourvu que je dorme bien malgrès l'heure anticipée de mise au lit.... Je suis crevée, j'ai vraiment besoin de sommeil.
2 heures du matin, le réveil sonne, j'ai bien dormi, chouette ! Finalement pas de petit déj, juste un bon café au lait, je m'habille, termine et prends mon sac à dos et direction la gare à pieds, j'ai une bonne partie de ma ville à traverser et je ne sais pas trop (vu mon récent déménagement) combien de temps je vais devoir marcher.
3 H 15 du matin, un gars sympa mais un peu lourd à vélo veut absolument m'accompagner à la gare pour éviter que je ne me fasse embêter. Je deviens ferme (s'il insiste on remplace "ferme" par "désagréable") dans mon refus. Une voiture de police municipale passe, le chauffeur baisse sa vitre pour me proposer de me déposer à la gare.
OK ça va couper court.
La voiture de PM roule doucement dans les rues, la passagère écoute mais ne participe pas trop, le chauffeur discute avec moi et me fait remarquer gentiment que je ne suis pas raisonnable de circuler à pieds à cette heure là.
Je ne dis rien. Ben oui mais l'essence c'est cher, ça pollue, et d'autant plus sur les petits trajets.... Et un trajet que je peux faire à pied est effectivement et sans doute aucun à considérer comme un petit trajet.
M'enfin il a peut-être raison, lui et tous les gens qui m'ont déjà dit ça. Fait suer de devoir prendre la voiture pour des trucs comme ça. Si le train n'était pas si tôt, aussi.
3 H 20 ils me déposent devant la gare qui est fermée. je suis hyper en avance. Je m'asseois sur un banc.
5 H 10 du matin, j'ai pris mon premier train, j'ai une "escale" à F. Dans le hall, je me dirige vers le radiant de chauffage.
Ces radiants de chauffage SNNCCF, j'adore : des colonnes grillagées (qui de prés sont engluées de poussières, moutons, embryons de toile d'araignée et crasse innommable) avec à l'intèrieur une sorte de filament de verre très très lumineux, rougi par endroit, et qui chauffe.
Très beau à regarder (quoique ça ne doit pas être terrible pour les zieux, ce truc) et trés chauffant donc agréable par ces froids de canard.
5 H 15 : je me rôtis consciencieusement près du radiant : devant, puis derrière, à droite puis à gauche et je recommence dans le désordre, tout en me disant vaguement que si j'allais m'asseoir sur les fauteuils là-bas je pourrais somnoler un coup, c'est toujours ça de pris, mais c'est tellement bon, cette chaleur.
5 H 20, le radiant s'éteint brutalement.
OK OK, ils ont dû avoir peur que je ne l'use.

Je vais m'asseoir sur les fauteuils et me relève au bout de quelques instants tant ils sont glacés.
OK OK, je crois que la SNNCCFF a quelque chose contre moi.

06 H 50, j'arrive à Ç. Un bon petit dej au café de la gare et la journée pourra commencer avec le sourire...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Nina et son concours de bannieres rdv sur le blog! 30/11/2007 22:05

Mais tu te leves tous les jours à cette heure ci?
Pas facile dis donc...
à moins que c'était exceptionnel!

Dragon d'eau 30/11/2007 22:43

Hé bien, je vais parfois travailler assez loin... Mais il est vrai que cela reste exceptionnel... Heureusement  !!!!

Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...