Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 janvier 2008 2 29 /01 /janvier /2008 23:08
L'auteur avertit ses honorables lecteurs qu'elle cuisine au pifomètre et que le résultat, généralement et sans vantardise aucune, excellent, demande néanmoins de l'instinct, du doigté, du pif, quoi... Et également un peu de chance, ou d'absence de malchance... Bref, tous à vos fourneaux !

gas-cuisinier25.gif

"Escalopes de poulet au four"

Prendre de belles escalopes de poulet, une par personne.
Dans un plat allant au four et légèrement huilé à l'huile d'olive, disposer les escalopes, les recouvrir de tranches de bacon ou de Pancetta. Quatre à six tranches par escalopes (je sais, c'est riche, attendez la suite), que l'on fait se chevaucher sur la largeur et que l'on "borde" sous les escalopes.
Un filet d'huile d'olive, du poivre, pas de sel car bacon ou pancetta le sont, et au four.
Le thermostat ?
Euh....200, je crois...
Le temps de cuisson ? Mais c'est quoi toutes ces questions ? Au pif, je vous dis, au pif ! C'est cuit quand les escalopes ont changé de forme (elles rétrécissent un peu en logueur et largeur et gonflent légèrement, j'ai l'habitude de dire qu'elles  "rondouillardisent"), quand elles laissent couler du jus, et elles ne dorent pas. À vue de nez, donc, une vingt-trentaine de minutes. Mais faut surveiller et puis jusqu'ici je cuisinais toujours dans un mini four, c'est sans doutes différent dans un grand.
Pendant que ça cuit, on prépare la sauce.

On prend environ 100 g (pour six personnes) de noix de cajoux (les mêmes que pour l'apéro ;) !) et on les passe au robot pour en faire une poudre grossière. Je ne sais pas si les NdC sont aussi fragiles que les "vraies" noix, mais j'ai procédé comme pour celles-ci qu'il faut éviter de faire chauffer en les hachant (donc on actionne le mixeur par à-coups).
On les fait dorer à sec à la poêle (et soit on surveille pire que le lait sur le feu soit on se tient prêt à recommencer une fournée de NDC car ça brûle vite.)
On ajoute trois belles grosses cuillérées à soupe de B...s...n trois poivres et on dilue avec du lait. On doit obtenir une belle petite sauce crêmeuse avec des grains de cajoux dedans.
On rectifie l'assaisonnement : normalement ça n'a en fait besoin de rien car les NDC sont salées et le B...s..n (qui sert de crême, j'avais dit que c'était riche !!!) est poivré.
On sert les escalopes avec la sauce à part, et moitié pâtes toutes simples ou pommes de terre en robe des champs, moitié légumes cuits à l'eau ou vapeur, exemple haricots verts, courgettes.

À noter que si l'accompagnement du poulet est riche, le reste est plus light....
NB : si des lectrices ayant expérimenté cette recette qui est perso, je tiens à le dire ! veulent préciser un temps de cuisson, allez-y...
:)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Spierre 30/01/2008 17:26

Tiens c'est une idée ça... moi je fais souvent les escalopes de poulet à la poële avec du lait de coco et du cumin en poudre (et un peu de citron éventuellement) - du vite fait. Et lundi : poulet coco au gingembre, mmm...

Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...