Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2008 4 03 /04 /avril /2008 00:13
Dis, c'est quoi la différence entre  un garçon et une fille ?
Bon, je sais bien que ça a dù arriver à pas mal de vétos.... Mais à moi ça ne m'était jamais arrivé à un tel point  et j'en suis assez marrie...
ça s'est passé  hier il y a quelques temps chez le Dr Corbeau. J'avais des consultations, une ovario de chienne...
À 11 H 30, moi "Cool, on a bien bossé !" [ Traduire "On a fini tôt !"]
L'ASV : "Il reste une ovario de chatte !"

Zut, j'espérais rentrer tôt. Examen préanesthésique, je vérifie qu'il ne s'agit point d'un mâle car c'est un chat récupéré à l'âge adulte mais, non, y'a rien sous la queue.
Anesthésie, tonte, préparation.
Je fais une mini incision  sous l'ombilic et vais à la pêche aux organes reproducteurs. Une fois, deux fois.  Tiens.
Ben non, je trouve pas, je choppe rien.
Je revérifie d'un coup d'oeil sous la queue sans enlever mes gants stériles, mais non, y'a pas de coucougnettes et c'est bien une vulve.
....

Pourtant y'avait pas de cicatrice sur l'ombilic, non, je réfléchis, y'en avait pas. Elle a dû être opérée par les flancs. Néanmoins il faut vérifier. Donc je rouvre pour procéder à une exploration soigneuse.
Ben non, rien.
Je referme. Je retourne voir sous la queue et fais ce que j'aurais peut-être dù faire plus tôt [Mais comme dit, les rares fois où j'avais eu un cas similaire, le reste des bourses testiculaires se voyait et le pénis restait d'aspect pénien....], je touche réellement à ce qui ressemble à une vulve de femelle, cherchant à en écarter les bords. Ben la voilà ma réponse. Un pénis atrophié de mâle castré sort.

cast4.jpgça, pris ici, c'est bien la photo ses coucougnettes et du pénis
sagement rentré dans son scrotum d'un mâle ... Et là on ne peut pas se tromper.... Mais comme expliqué dans l'article c'est pas toujours comme ça !


********************************************************
On passe sur les différentes onomatopées frustrées qui ont alors retenti dans la clinique.

Le soir je rends l'animal à son maître, lui expliquant la situation et que évidemment c'est dommage de l'avoir opéré pour rien, mais bon j'avais regardé, j'ai pas vu parce que  les organes reproducteurs externes de son chat mâle qu'il faudra au passage rebaptiser ressemblent à ceux d'une femelle et puis voilà, quoi...

Il le prend assez bien, me dit "Ben vous savez, c'est le Dr Corbeau qui nous a dit ce que c'était, nous on n'avait pas regardé !"

Au moins je ne suis pas seule à m'être laissé avoir... Maigre consolation !!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Dragon d'eau - dans Boulot
commenter cet article

commentaires

Guillaume 05/04/2008 20:09

C'est bien drole cette histoire !
pauvre bete qd meme...

Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...