Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mars 2008 5 28 /03 /mars /2008 00:00
L'avion s'est posé sur l'aérodrome de T... pour une escale, pour charger du fret.
Nous, les passagers, nous attendons. Une piste de bitume, une sorte de casemate qui ressemble aux abris en hauteur utilisés par les chasseurs d'oiseau dans certaines régions, et qu'on nous a désigné, mais je suppose qu'il s'agit d'un joke, comme la tour de contrôle.
Soleil écrasant et chaleur.
A l'autre extrémité de la piste arrivent des chiens, au petit trot tranquille. Des petits  (environ 20 kg) chiens jaunes et blancs qui ne ressemblent pas à grand chose. Je les regarde et je me dis "ce serait drôle si...." et ça ne rate pas.
Le premier se dirige d'un pas assuré vers le train avant de l'avion, flaire et lève la patte. Personnellement, je trouve ça énorme.
Les chiens français se soulagent au mieux sur des BMW, Mercedes ou autres.... Mais lui, le petit chien africain, c'est sur le train d'atterissage d'un grand avion de transport qu'il marque son territoire. Avec une décontraction toute africaine, d'ailleurs.

A l'arrière de l'avion, les hommes d'équipage se font maintenant un solide casse croûte. Une petite chienne s'est assise à quelques distances. Ni vraiment intéressée ni vraiment craintive des hommes. Pas trés grande, maigre, de l'asymétrie dans les oreilles, calme et l'air sympa même si cette dernière appréciation ne veut pas dire grand chose.


P1020869.JPG
Un mécano passe à quelques mètres d'elle, porteur d'une boite de sardines  dont il va vider l'excédent
d'huile. Je regarde la chienne, me demandant vaguement si elle ne risque pas de lui sauter dessus.
Son oeil s'allume, ses narines se dilatent, elle se lève, elle a senti l'huile de sardine, elle a faim.
Je caresse un instant le vague "espoir" que le mécano l'ait compris, qu'il lui laisse une sardine sur le bord du chemin, voir même qu'il ait ouvert la boite pour lui donner ? Mais il n'a rien vu et regagne l'avion
aprés avoir vidé le surplus d'huile. La petite bête le laisse repartir puis elle va lêcher la poussière où l'huile a coulé.
Elle y revient plusieurs fois dans les minutes qui suivent, en remuant un peu la queue, concentrée.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...