Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mai 2008 2 20 /05 /mai /2008 23:58
Bien bien... Alors on va récapituler, mademoiselle la greluche....
        T'es pas là pour te chopper le béguin d'un des gars dont tu soignes le chien.
         T'es pas là pour être toute triste quand tu commets une maladresse, qu'il a un geste d'humeur et qu'une attention que tu as eu se retourne contre toi.

Tristounette d'une part parce que béguin il y a bien tout de même (quand est-ce que je grandirai ? Ah ? On me souffle depuis les studios que c'est p't'être bien pas histoire de grandir, que p't'être que je suis définitivement comme ça, une greluche à fleur de peau, à fleur de sentiment, prompte à offrir son amitié et un p'tit peu de son coeur, bon, t'tes façons là n'est pas vraiment la question.)
Tristounette tout simplement de me dire que je suis une idiote [
et plus grave que je reste, au travers des années] qui ne sait pas dire les choses,
Parce que que j'aurais simplement pu  dire que.
                Et que
.
                            Et
bref.


Faut aussi arrêter les conneries, remettre les choses à leur place.
Tout le monde est fatigué, on va bientôt tous rentrer. [Retrouver la France, et c'est sûr les premiers temps on aura froid tout le temps  même si ce sera l'été, il nous manquera les fleurs, les orages tropicaux et la terre rouge et les margouillats...]

Image prise ici...

J
'ai passé trois mois plus ou moins proche de tout un tas de gens, y'en a que je quitterai sans regrets aucun [mais alors là vraiment, VRAIMENT sans le moindre regret, même pas un tout petit, même pas un embryon, même pas je regretterai tous les moments où j'ai gémi intérieurement en l'écoutant parler la pouf, non je serai juste contente à l'espoir de ne plus jamais JAMAIS me la fader ;)], certes, d'autres j'aurai envie de pleurer, mais les uns comme les autres je les reverrai probablement pas et puis voila. Faut accepter ce genre de choses. La plupart d'entre eux retourneront vers femme et enfant, moi je suis un oiseau solitaire, je vais continuer mon chemin. Ce séjour aura été fantastique [je dis toujours ça, je retiens surtout le bon, rarement le mauvais....], j'en garderai plein de souvenirs, du bon et du moins bon, comme en toutes choses.

Je bosse dés mon retour, ça m'aidera à reprendre contact avec la réalité.
[Me souviens, au retour de mon dernier séjour, comme ça avait été on va dire "un peu dur" et pas en parler plus.]

Petite satisfaction d'avoir pu (si tout se passe bien) négocier de partir par le même avion que certains de ces gars que j'ai cotoyé ces derniers mois. ça va être fantastique [j'ironise], les adieux à l'aéroport, je vais encore avoir envie de pleurer [ou bien pire, j'aurai peut-être même pas envie de pleurer en leur disant au revoir, ils ne verront même pas que je suis triste, c'est aprés quand je serai toute seule que je pleurerai comme une idiote, oui, bon OK, j'ai bien peur d'être un cas désespéré].

C'est comme ça la vie. Sur le long terme resteront les bons souvenirs, les sourires, les moments d'amitiés.

Edit deux jours aprés : hier, appelée au chenil pour savoir si un des chiens --pseudo "l'emmerdouilleur"-- peut partir sur un autre site. [Ce chien là, il a été malade il y a une dizaine de jours, et j'ai rien compris, juste que j'ai cru qu'il allait me claquer dans les doigts et puis il a été mieux  et même aujourd'hui il va super bien et finalement j'ai rien compris, j'ai jamais su ce qu'il avait, bref.]. J'hésite mais, flute, je vais pas le laisser partir comme ça à 300 km de tout véto digne de ce nom donc je dis que je reviens le reexaminer. Juste histoire d'être sûre. Au moins si il devait faire une rechûte en mon absence je serais sûre d'avoir assuré le coup au maximum.

Je retourne au chenil, tous les gars sont là, ils préparent le départ du lendemain, ça discute et ça rigole dans tous les sens. Je dis bonjour à tous, ça claque des "Bonjour docteur" joyeux et sympas dans tous les coins, oh oui, je les aime bien les gars. Je me plante à la porte de la salle d'examen, en attendant que le toutou arrive, aprés les salutations personne ne fait spécialement attention à moi. Je suis face à Tonnerre (un gars dont le calme ne justifie pas ce pseudo que je lui ai choisi in extremis à cause d'une anecdote sympa) et Zen arrive à côté de moi. Tonnerre, un peu plus âgé que moi, costaud, calme,  est celui de tous les gars que j'ai le plus cotoyé [parce qu'en fait tous les problèmes qu'on a eu avec les chiens c'était quand il était de permanence donc forcément, j'avais un coup de fil, sur l'écran de mon portable était inscrit "Dogs" et neuf fois sur dix la voix sympa me disait "Docteur ? C'est Tonnerre. Vous allez bien ?". Une fois à 23 heures, une fois à 7 heures du matin...]. Beaucoup de respect, je crois, entre lui et moi, qui n'exclut pas la sympathie.

Zen, je le connais moins bien, mais là aussi respect et sympathie. C'est un gars pas trés grand, lui aussi un peu plus âgé que moi, chauve, les yeux bleus. Il arrive sur ma gauche et par l'arrière, il sourit, comme souvent, fait signe à Tonnerre
et s'agite un peu en rigolant, l'air de dire "qu'est-ce qu'on fait, là !" en lui disant à mi voix "tu lui demandes ou bien c'est moi ?Je regarde et j'écoute sans regarder ni écouter parce que je vois bien  que ça ne m'est pas destiné, cet échange. Tonnerre a les yeux à moitié baissés, il ne répond pas comme s'il n'avait pas entendu.
Mon attention est distraite par l'arrivée devant moi de l'Emmerdouilleur et de son maître et par Alphadog, le responsable de l'équipe, qui disperse les gars en disant 
"Allez, on va p't'être s'occuper de l'emmerdouilleur, comme ça ça sera fait.". Chien sur la table, questions au maître qui assure que son chien va super bien, trois minutes pour un examen complet et un toucher rectal, allez, zou, il peut descendre de la table et accessoirement il peut partir sur l'autre site et c'est p't'être bête, ils m'avaient assuré qu'il était en pleine forme mais moi ça me tranquillise de l'avoir revu...

Je suis en train de nettoyer ma table, Tonnerre arrive dans la pièce et me dit "Docteur ?"
"C'est moi !" lui réponds-je histoire de rire mais il ne le remarque même pas, il est limite intimidé et me dit que le xx, date de notre départ, si réellement je pars à la même date qu'eux, enfin, ils ont une tradition, faire un repas d'adieu et d'accueil à la nouvelle équipe, et ils aimeraient bien m'inviter.
Je lui dis que ça me plairait beaucoup, mais il y aura le Dr Z qui me remplace, je ne peux pas le laisser tomber et il me dit qu'il n'y a pas de problème. Qu'ils me rediront l'heure et tout mais qu'ils ont voulu me prévenir tôt pour que je ne prévois pas autre chose.
Je lui dis qu'il faudra qu'il me dise ce que je peux amener et il me répond "Juste vous."
Toute la journée j'ai un sourire tout chaud dans le coeur. Ils m'invitent moi, une féminine dans cet univers d'homme, un véto dans leur monde de maîtres chiens, ils m'invitent moi à leur fête à eux.
                          



Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aurélie 26/05/2008 19:54

J'ai comme l'impression que le dragon a en fait un joli coeur d'artichaut :-) tout tendre.

Bon retour dans la vieille Europe.

Dragon d'eau 26/05/2008 20:57


...... Oui, c'est assez juste..... ;)


Malgven 24/05/2008 15:47

Bon disons que je voulais plutôt dire "fleur bleue", ce qui n'est pas non plus tout à fait la réalité. Cette attirance involontaire (?)que l'on cache... Ah là là je ne sais pas comment exprimer ça.

Dragon d'eau 24/05/2008 21:18


C'est joli comme expression, "fleur bleue" ;) ! Comme dit, nous ne collons pas tous les mêmes images, les mêmes ressentis sur les mêmes mots, donc pas toujours évident de communiquer.... :)


nathalie 23/05/2008 14:57

Pas un problème d'être une greluche. Il faut de tout pour faire un monde... Des gens sensibles, et d'autres moins. En tout cas moi je préfère les greluches que les midinettes.

Julie et sa Nina 22/05/2008 20:38

ça y est le retour se profile alors pourquoi ne pas ouvrir ton coeur et avouer ce beguin?
Dis tu sais ce qui me ferai plaisir?
Une petite photo de toi par mail , c'est possible? Je la garderai rien que pour moi evidemment!!
julie@ninaoulabellevie.com

Dragon d'eau 22/05/2008 23:21


Pour le premier point : pas possible, dommage ! ;)
Pour le second : aprés moults recherches pour tenter de trouver une photo récente et sympa, j'en ai eu deux pas si récentes MAIS que je trouve sympa.... Tu me diras !
Amitiés


Malgven 21/05/2008 19:29

Mais on ne peut pas s'empêcher d'être parfois un peu midinette... et oui il paraît que tu as un coeur !

Dragon d'eau 22/05/2008 23:20


Disons que dans mon imaginaire personnel, le terme "greluche" est plutôt amical, contrairement à celui de "midinette" qui pour moi renvoie à une petite femelle dragueuse sans cervelle...En
regardant dans le dico, "Greluche" ne serait pas réellement amical et midinette n'est pas exactement ce que j'y vois... Chacun ses images perso, hein...
Merci pour ton comm :)


Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...