Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 23:01
Je rêve de vacances, je rêve de  la mer, je rêve de Bretagne, de bateaux, de sable, de sel, d'embruns et de la mer...

free music
Et c'est curieux, d'ailleurs, car la mer m'a toujours fait peur, immense, tant en surface qu'en profondeur...

Ph
oto
Mr Philippe PLISSON, photo prise ici.

Combien de fois ai-je "rêvé", devant des descriptions de poulpes immenses venus des profondeurs, en lisant que les cachalots plongeaient à (me semble-t-il
), 1000 mètres et plus...

Fascination pour l'inconnu, frisson, spectre du titanic s'enfonçant dans les eaux... Je rêve à l'évocation des mystères sous-marins, je rêve à l'aspiration de la navigation. Pas sur des coques de noix.
J'ai fait un peu de voile, enfant, sur des optimists, et il y a deux ans, un copain de copain m'a emmené sur un petit catamaran. J'ai pas aimé du tout. Ni l'optimist, ni le catamaran (je devais aider le navigateur chaque fois qu'on changeait de direction mais j'y arrivais pas — j'avais peur de tomber à l'eau.)

Mais je rêve d'embarquer sur un "grand" navire. Pas forcément sur un navire de croisière...



Par le passé, j'ai vécu dix mois dans le Pas de Calais.
J'avais des semaines trés dures, je faisais de la prophyllaxie dans des conditions pas faciles, en hiver, du lundi 8 heures au samedi 18 heures. Je vivais également dans des conditions pas trop confortables — en gros je campais dans une maison, avec un lit, un grand tapis, une télé et une plaque électrique pour cuisiner.
Alors le dimanche je m'évadais de cette maison et de cette petite ville et j
e me retrouvais parfois à roder dans le port de Calais et regarder les batiments et notamment les ferrys pour l'angleterre qui me faisaient tellement envie.
Seulement c'était l'époque de la quarantaine pour les animaux domestiques qui devaient entrer en GB, j'avais le chien, personne à qui le laisserj'ai jamais pris le ferry
.

Je pense que ça me donnerait un sacré frisson de naviguer
(sans parler du mal de mer mais ça j'ose espérer que je n'en souffrirais pas trop ou plutôt que, mise en situation, je gèrerais. C'est une de mes qualités. Au pieds du mur, je réponds généralement présente.)
Je rêve de découvrir le monde, de voyager, je rêve de ports comme celui de Galway  à côté duquel j'avais dormi une nuit lors d'un voyage en Irlande (il me semble que c'était Galway), comme celui de Calais, comme celui de Toulon... Faire le tour du monde de port en port ?


Enfin tout ça n'est que des rêves, généralement à peine ébauchés, et que je m'amuse ici à dévider.


Comme dit précédemment, quand je pourrais, j'irais faire un tour en Bretagne, rêver d'un peu plus prés, respirer l'iode et collecter du sable et des coquillages... Pour le reste, ça devra rester à l'état de rêvesquoiqu'on ne sait jamais ce que la vie vous réserve, et c'est trés bien.

Les rêves sont importants dans une vie (Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve — Émilie Jolie), et je me dis qu'il est bien de ne pas savoir ce que la vie vous donnera. On peut toujours espérer. On peut toujours rêver. Le tout sans oublier de vivre

Je
me sens vivante ces temps ci.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Malgven 31/05/2008 21:08

Aaaaaaaaaaaaaaah la mer... "Homme libre, toujours tu chériras la mer !" (Charles Baudelaire, poème à lire là par exemple : http://www.kalliope.org/digt.pl?longdid=baudel1999070128)
Et les bateaux. Que de rêves ! J'ai eu la chance de faire quelques séjours sur des voiliers, et que j'ai aimé... Même si j'ai le mal de mer, mais je n'ai jamais fait de si grande traversée que ça m'ait posé de réel problème. (Désagréable quand même, et on sait qu'on ne peut pas s'arrêter, juste prendre son mal en patience, on n'a pas le choix.) Les ferries ne me font pas autant rêver, je voudrais remonter sur un voilier.

Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...