Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 22:22
13H25
Je voulais faire une sieste dont j’ai assez besoin, je n’y suis pas arrivée et maintenant c'est trop tard. Je suis en train de me passer du lait hydratant sur le visage dans l’espoir de me rafraichir quand la sonnette de la porte résonne, me faisant me crisper.
La consultation sans rendez-vous commence à 13 H30 seulement, envie de hurler, ils ne peuvent pas me foutre la paix 5 minutes ?

Je vais ouvrir, sur le seuil une dame d'age mûr souriante et un teckel.
Je lui demande si c’est pour une urgence, elle me dit que non, « vous saviez bien que je devais revenir aujourd’hui à 13 H30 ». Non j’en savais rien (en fait je savais mais je ne m'en suis souvenu qu'après l'avoir identifiée).

Je lui fais remarquer qu’il n’est que 13H25 et que l’entendant sonner j’ai pensé que ce ne pouvait qu’être une urgence sinon je peux vous dire qu'elle aurait attendu l'heure d'ouverture. Elle me dit qu’elle aurait pu attendre, qu’avec le Dr L, elle sonne toujours avant d’entrer. Je la fais asseoir en salle d'attente, remonte en pestant à l'appartement parce qu'il vaut mieux que je me calme avant de retourner la voir et m’assieds sur le canapé,  découragée.

Pourquoi je suis aussi crevée et à cran ? J’ai parfois l’impression qu’un de ces jours je vais faire une bouffée délirante et insulter voire frapper quelqu’un. Et dire que l’été ne fait que commencer.



Partager cet article

Repost 0
Published by Dragon d'eau - dans Boulot
commenter cet article

commentaires

le toubib 09/07/2008 18:49

burn-out ? -)

Sophie 09/07/2008 17:58

Je suis de tt coeur avec toi, et vas-y, sers toi de ton blog comme défouloir, ça sert à ça aussi !

sangui 08/07/2008 23:37

ça ressemble fort à du surmenage... tu arrives à te reposer?
Je sais pas comment tu fonctionnes, mais moi j'ai ce type de réactions (rah, tout le monde me fait chier, tout m'énerve, ils respectent rien, surtout pas moi, etc) dans les périodes où je me sens pas à l'aise dans ma peau, périodes de doute, de tracas, de boulot intense et intensément déplaisant...
Généralement je finis par méditer sur l'origine intrinsèque du problème plutot que sur les conséquences, et à partir de là ça s'améliore.

Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...