Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 12:45

Drame d'Allinges : suicide du professeur qui avait organisé la sortie scolaire

Extraits de l'article issu des dépêches AFP (cliquer sur le lien ligne précédente)
"Le professeur qui avait organisé la sortie au cours de laquelle un car avait été percuté début juin par un train sur un passage à niveau à Allinges (Haute-Savoie), causant la mort de sept collégiens et faisant 25 blessés, s'est suicidé, a-t-on appris jeudi auprès de l'inspection académique."
[...]
"Il était très affecté par cet accident, avec un sentiment de culpabilité lié au fait qu'il était à l'initiative de cette sortie", a ajouté le responsable académique, soulignant que la famille du professeur avait demandé que "le minimum de communication soit fait autour de ce drame".

Âgé d'une quarantaine d'années, le professeur d'histoire-géographie était marié et avait deux enfants.

[...] Joint par l'AFP, Me Georges Rimondi, avocats de quelques familles de victimes qui se sont constituées parties civiles, a souligné que, pour ses clients, "le professeur, a priori, n'a aucune espèce de responsabilité de quelque nature que ce soit" dans le drame. "Cet acte, abominable, s'ajoute au drame de ces familles", a ajouté Me Rimondi.
[...]
Âgé de 49 ans, le chauffeur de l'autocar avait été mis en examen pour "homicides et blessures involontaires". [...]

Quelques commentaires en vrac :
-- J'ai soulignée une phrase en gras, rouge, et en grande police, parce que son contenu me parait, soit très mais très maladroit, (peut-on croire à une tellement piètre maladresse venant d'un avocat ? Personnellement je doutesoit tout bonnement révoltant.
Parler d'un acte abominable semble signifier que cet avocat reproche son suicide à ce monsieur en ce fait que le suicide aggrave la peine des familles des enfants. Cela, je veux bien le croire sans aucun doute.

Mais si cet enseignant est parti dans les bois pour en terminer avec sa vie, c'est parce que lui aussi souffrait de façon visiblement insupportable. C'est quelque chose qu'il faut reconnaître et accepter et peut-être au passage pourrait-on se demander si et comment il a été soutenu, accompagné, ce qui aurait peut-être pu éviter ce surcroît de drame.

Ça ne me parait pas "abominable" d'avoir le sens des responsabilités et de souffrir parce que des gosses qu'on a envoyé en classe verte (ou autre) sont, pour certains, morts, pour d'autres grièvement blessés. Comment ne pas se dire que si "on" les avait gardés au collège, "on" les aurait tous revus le lendemain ? C'est nier cette souffrance, en dénier le droit à ce monsieur et par là même aggraver la douleur de sa famille, que de s'exprimer comme le fait l'avocat. C'est donc, soit insupportable de maladresse, soit intolérable de suffisance et de malignité. Quel est le but de cette phrase.... ?????

 

--  Je publie ce post parce que cette nouvelle me touche. Le décés des enfants, déjà, m'avait touchée. Le suicide de ce monsieur m'apparait comme un surcroit de tristesse dans ce drame.
Qui d'entre nous, lorsqu'il-elle, a la garde d'enfants qui ne sont pas les siens, ne ressent pas un pincement supplémentaire ? Avoir la responsabilité de ce qui nous tient personnellement  le plus à coeur est une chose ; être responsable de ce qui est le plus cher au coeur de quelqu'un d'autre, c'est différent. Une responsabilité différente, supplémentaire, quelque part plus lourde sur les épaules.
Ce malheureux enseignant n'avait (si j'en ai bien compris les dépêches AFP) à voir dans ce drame que la responsabilité d'avoir organisé la sortie. C'est très peu et tellement énorme. Je suppose qu'à ses propres yeux il était "le" responsable de leur présence dans ce car. Je suppose que cela devait dans son esprit s'assimiler à une culpabilité, peut-être quelque part, avait-il le sentiment d'avoir signé leur arrêt de vie. Comment dire comment cela se passait dans son esprit ?


Moi j'ai uniquement de la peine pour lui et sa famille à laquelle je voudrais exprimer mes condoléances et ma sympathie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...