Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 00:13

écrit un jeudi soir récemment...

——————————————————————————————————————————————————————

Réveil ce matin à 6 H 45 par la propriétaire du chat que j'ai vu hier soir en urgence parce qu'il avait encore vomi [Réveil complètement à l'envers, ce qui est rare chez moi, j'étais empêtrée dans mon duvet, j'ai cru que je n'aurai pas le temps de décrocher]. Questions, réponses, je ne sais quoi lui dire et le lui dis, si elle veut elle peut le ramener et on lui surveillera aujourd'hui, elle décide de le laisser à la maison et elle viendra ce soir si pas mieux. Je regarde l'heure, pas le temps de me rendormir.

Un quart d'heure plus tard, appel pour un chien mourant. Larmes et diverses autres matières biologiques nauséabondes en épandage avant le petit déjeuner et une petite fille en pleurs.

:-(

Nettoyer, ouvrir la fenêtre pour aérer et aller petit-déjeuner malgrès tout parce qu'il faut bien assurer la journée et pour ça il faut du carburant,  pas envie de tomber en hypoglycémie.

Couru toute la matinée.

Espéré une vraie pause puisque j'avais fini les consults. Manque de pot il restait du boulot en chir. Mis à cuire mes légumes vers 12 H et mangé vers 13 H 15 (mais de quoi elle se plaint donc ? Je ne me plains pas, je raconte, nuance. :-) )

Repris à 14 heures et recommencé à courir.


Manqué casser une durite vers 16 heures (fracture de moral ++++, envie de pleurer, hypoglycémie qui couvait, mal au crâne, salle d'attente pleine de monde, un cas difficile sur lequel il fallait que je réfléchisse avant que la dame ne rappelle et comment je dégage de la tranquillité d'esprit pour réfléchir dans tous ça ? Non, non, je ne me plains toujours pas, je raconte encore, nuance) et puis repartie puisque de toutes façons Klunkmonemployeuse était encore plus dans la mouise que moi (elle avait quatre clients de retard, j'ai pu lui en prendre un pour la soulager mais c'était bien tout, les autres n'auraient pas accepté de passer avec un vulgaire remplaçant, pfffft, quelle idée.) alors j'ai pris les trucs un par un et continé à courir dans tous les sens.


Re-manqué casser une durite vers 18 H 45  alors que, l'heure théorique de fermeture approchant et l'horizon des consults s'éclaircissant un peu, il s'est d'un coup réassombri avec plein de gens qui sont arrivés, plein de dossiers qui se sont empilés et bien entendu tous des trucs pas intéressants pas urgents.

Klunkmonemployeuse était en train d'anesthésier une urgence, je devais encore anesthésier un chat pour soigner sa patte et  faire des injections à un autre et préparer la sortie de mon cas difficile pour lequel j'avais pris une décision, j'ai eu envie de hurler en revoyant des dossiers à l'accueil. Ou de me coucher par terre et de me mettre à pleurer, mais ça j'y arrive pas.

Terminé à 20 H 30 après avoir encore avancé le boulot pour demain, trois quart d'heures mini de route avant d'être à la maison.


Klunkmonemployeuse quand je lui dis joyeusement "à demain" (Non que m'enthousiasme la perspective de recommencer la même journée demain mais j'essaye de faire comme si, parce que travailler sous pression n'est déjà pas si facile, si en plus on fait la tête !) me dit en riant "ben ça va, ça ne te démoralise pas de revenir demain, on voit que tu as bientôt terminé ton rempla chez nous, toi !"


Ben oui ça c'est clair, je ne ferais (conditionnel) pas de vieux os dans cette structure, bosser à la chaine et sous pression me rend encore plus folle que d'habitude. Même si par ailleurs tout le monde (Klunkmonemployeuse et ses employés) est absolument adorable, même si d'avoir énormément de clients on voit forcément plus de trucs sympas et intéressants. Les gens qui le vivent au quotidien (Klunkmonemployeuse et ses employés) sont complètement dans le rythme et quand on en parle ne voient pas où est le problème. Et moi j'ai envie de leur dire qu'on devrait travailler pour vivre et pas le contraire.  Et puis j'essaye de me me taire parce que ça ne me regarde pas, c'est leur façon de gérer.

Et, non, je ne me plains toujours pas, j'évacue. :-)



Sur l'autoroute, je vois un avion qui arrive pour atterrir sur l'aéroport tout proche. Un avion de ligne de belle taille, aucune idée de ce que c'était. Quasiment paralèlle à l'autoroute, trés bas, vision nette de son train d'atterrissage sorti quand nous nous croisons, le tout brillamment illuminé, c'est beau !

J'ai une tendresse pour les avions qui décollent, j'aime bien aussi ceux qui atterrissent, j'ai toujours été partagée entre "partir" et "revenir".

Partager cet article

Repost 0
Published by Dragon d'eau - dans Boulot
commenter cet article

commentaires

Fantomas 15/12/2008 22:44

Il s'agit bien de "mon cher " Fantomas . Je suis passionné par la faune sauvage en particulier les chamois bouquetins , moufflons . Mon blog retrace mes sorties en montagne et mes agréables rencontre dans le massif du Mercantour (06 ) Amitié

Dragon d'eau 15/12/2008 22:48


Plus rapide que ton ombre !!! 
Hé bien, j'étais justement en train de regarder ton blog, dont les quelques photos que j'ai eu le temps de regarder sont
magnifiques !
Merci pour ton passage ;)
Amicalement aussi !


Fantomas 15/12/2008 22:01

En effet pas facile . Il faut en plus faire de la psyco avec les maitres ! Bon courage

Dragon d'eau 15/12/2008 22:40


Merci et bienvenue mon (ma ?) cher Fantomas !



Alex 08/12/2008 08:05

Ah là là je compatis aussi, j'ai passé la semaine à courir partout, j'ai manquémoi aussi péter une durite, mais c'était en chir, je n'avançais pas et le boulot s'accumulait, s'accumulait... jusqu'à ce que moi et mon planning explosions tous deux en chaleur et lumière. Confort de vie = zéro, j'ai vraiment été à deux doigts de renoncer à bosser dans cette clinique.

pauline 03/12/2008 20:21

merci pas de problème pour ce commentaire je ferai plus attention la prochaine fois ;-)

Dragon d'eau 04/12/2008 08:15


pas de souci


vetonat 03/12/2008 18:08

Quand je pense que moi j'ai passé ma journée d'hier à voir voler les mouches (bon, y en  a pas, mais c'est pour l'expression)... Je ne suis peut être pas très riche, mais il me reste une qualité de vie au moins...

Dragon d'eau 03/12/2008 19:22


en tout il fau(drai)t un juste milieu  
Enfin je te rassure (au cas où cela serait nécessaire  )  chez le Dr l hier c'était aussi soirée à  chercher s'il y avait des mouches !



Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...