Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 00:44
Alpha :  Donc, tout le monde ou plutôt tous ceux qui s'en sont donné la peine, a trouvé ce que c'était mais pas ce que c'était.
Dans l'ordre : Chaud, froid, tiède, froid, chaud, froid, tiède. Ceci dit, mon thermomètre ne fonctionne pas trés bien, il aurait sans doute besoin d'un bon étalonnage. Gniark gniark. Vous aurez la réponse en photo, vous ais-je promis, mais je suis contente de voir que vous vous êtes pris au jeu, c'est sympa !  

Béta (1)  : Repris le chemin du boulot ce matin-qui-est-un-autre-matin-parce-que-commeje-vousle-rappelle-j'écris-toujours-en-décalé, appris une bonne (enfin... je crois) nouvelle assortie de nouvelles "difficultés et questions". Mais bon, ça ne serait pas amusant sinon et puis il faut se donner les moyens de ce qu'on veut.

Gamma (GT) 
(1) :  Ce soir à la piscine,
—  Ambiance Noël avec étoiles partout, sapins de Noël, trois grands et plusieurs petits joliment décorés dans l'entrée (en plus c'est vrai, ils se sont lâchés sur la déco et moi je trouve très joli) et tentures partout dans la salle de piscine, de grandes tentures bleus marines drapées en fond de bassin, prés des plongeoirs entre ceux ci et les douches, de plus petites, rouges, vertes, sur les murs de la piscine et les portes des cabines avec de grandes étoiles argent, sur les tentures, grandes aussi bien que petites, et puis un ciel étoilé suspendu à diverses hauteurs au dessus du bassin. On a ri avec lepapadupetitelphe de voir ces grandes tentures pendants auprés des plongeoirs et le panneau "ne pas mouiller les tissus". Mais bien sûr, on est dans une piscine à un mètre de l'eau, une hygrométrie qui doit bien atteindre les 50 % à vue de nez mais à part ça il ne faut pas mouiller, c'est logique. N'empêche que c'était agréable comme ambiance et que les gars de la piscine sont venus regarder le début du water polo et au lieu de  dire aux joueurs de se calmer, ce que j'aurais pensé être leur réaction, ils souriaient. Sympa.

Toujours ce soir à la piscine  :
—  31 j'ai-compté-exprès-pour-vous-le-nombre-exact- à-plus-ou-moins-un-ou-deux-près pékins dans notre micro bassin qui tend vers 25 * 10 mètres,
—  dont 17
j'ai-compté-exprès  embringués dans un water polo déchaîné. J'ai testé l'an dernier : tentatives de noyades effrenées, arrachages sauvages de ballons, non comptage de points pourtant indubitablement inscrits (puisque c'était moi qui les avait inscrits), arrachages sauvages et bien sûr accidentels de maillot de bain et b....d.... que les hommes sont forts. Comme dit, cette année j'ai été sage, mais l'an dernier j'avais joué et wouhou.
 On avait beau s'accrocher comme des tiques sur le ventre d'un chien, impossible d'obtenir le ballon si c'était un homme qui l'avait, même à plusieurs, même en tentant de le noyer. Pas testé les morsures, griffures, attaques sur zones sensibles non protégées, pas essayé de les étouffer (enfin si un petit peu mais juste comme ça sans conviction). Impossible également de garder 
le dit ballon quand un indélicat avait décidé de l'obtenir. L'an dernier j'en suis sortie joyeuse mais courbaturée voir torticolisée et comme j'ai déjà une crampe musculaire dans le dos sans raison, cette année j'ai pas joué.

—  10
j'a-compté-exprès  bavardes en divers endroits. Généralement accrochées au bord de la pisicne donc obligeant les malheureux qui tentaient de nager à zigzager.
—  2 apnéistes.
—  2 nageurs courageux mais qui auraient pu laisser tomber d'emblée tant leurs tentatives étaient vouées à l'échec..
Plouf plouf m'avait prescrit : 100 m d'échauffement sans palmes et idem avec palmes. 1000 m de palmage masque tuba.
Je ne sais plus combien de fractionné
(25 mètres le plus rapidement possible et retour en récup mais dans mon cas l'un et l'autre ont tendance à se confondre non  je plaisante ça c'était avant que je change de palmes).
Récupération active et passive.
Je me suis mise à l'eau dès que j'en ai eu le courage et j'ai fait dans l'ordre. Avant que le water polo ne devienne réellement sérieusement déchaîné donc impossible à traverser, j'étais parvenue à 300 m de PMT.
Ensuite j'ai nagé de mon mieux autour du bout de bassin restant et entre les bavardes.
Ensuite j'ai fait un peu d'apnée avec les autres.

Et puis j'ai laissé tomber et je suis allée sous la douche où j'ai bavardé avec lamamandupetitelphe.
Ben oui c'était la dernière séance aux bains romains de S... avant les fêtes. Y'a quelques années, à la piscine de SH, on aurait terminé par un arrosage à tout casser mais ici a plus le droit. Ça vaut peut-être mieux.



(1) Joke inside

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alex 18/12/2008 14:11

Bien sympa cette anecdote ploufesque. 50% d'hygrométrie à ta piscine ? Ouf, les tentures ne risquent rien ;)(meuh non je ne me moque pas)bon, je vais jeter un oeil désabusé à mes hospitalisés (une suspicion de pancréatite, un fécalome de 16 ans qui avait volé une carcasse de poulet, un bouledoque français AVP dont les proprios sont des amis de mes patrons (chouetttttte), et un petit chat à abcès qui avait environ un trou cutané de 6cm sur 6cm à la base des fesses avant que je m'y attaque - il y avait également jusqu'à ce que ses proprios viennent récupérer son corps un saint Bernard de 9 ans SDTE que j'ai opéré hier et qui est monté à 43° après l'anesthésie valium/kéta. Pas réussi à faire redescendre son thermostat interne), c'est une clinique sans prétentions avec une activité pépère mais en deux jours tout m'est tombé dessus en même temps, la loi de l'emmerdement maximum sans doute ;) 

Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...