Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2009 5 23 /01 /janvier /2009 01:28
Honorés lecteurs, si vous voulez à terme conserver votre appétit, ne lisez pas ce qui suit... Certes cet avertissement est rédigé en petites lettre difficilement lisibles sans microscope binoculaire mais vous voici prévenu, aucune plainte ne sera désormais recevable et on est prié de ne pas vomir sur son écran !!!
Je travaille actuellement dans une région de chasse notamment à courre.
Sans transition, voici Porlock (Coucou Porlock !!!).



Beagle de son état, faisant partie d'une meute de 150 chiens, 7 à 13 ans au compteur, j'avoue l'ignorer, tout maigre (juste en arrière de la dernière côte, de chaque côté, ça fait un gros creux. Vu de dessus, il a une sillouhette en trognon de pomme) tout sec, ce qui fait que même sous perfusion depuis hier on a l'impression qu'il est déshydraté.
En pleine tentative de fuite au moment de la photo, certes modérée
(c'est un chien très poli) puisque l'on voit que je ne le retiens que d'un doigt mais tentative de fuite il y avait bien.

Donc Porlock a été présenté hier soir à mon employeur le Dr Docteur par un ami de celui-ci.

Bel homme brun souriant, la trentaine, habillé de bottes de cheval, culottes de cheval blanches et veste noire. La classe. J'en ai déduit qu'il rentrait de la chasse.
Le Dr Docteur a hospitalisé Porlock et m'a fait partager ses découvertes au passage.
À la palpation abdo, une impression de corps étranger (CE), petite masse tubulaire de 3 cm de diamètre sur 4 cm de long, trés caudale.
À la radio, plein de bulles d'air signant l'arrêt du transit et pas de CE visible. Soit c'était une crotte, soit c'était un CE radiotransparent.
Bon. Chien en cage sous perfusion, traitement symptomatique, baryte ou pas baryte, le Dr Docteur décide que non et donne à manger à Porlock pour voir. Celui-ci se jette sur la nourriture. Bon.

Ce matin le Dr Docteur est malade et me fait passer par son ASV une liste de consigne concernant Porlock : Bien l'examiner (Ah bon ??), le faire marcher pour voir comment il est (J'y aurais pas pensé non plus), lui refaire ses antibios (Re) et entretenir sa perf (Re, re... Heureusement que le dr Docteur était là pour m'expliquer comment travailler !!), lui refaire une radio.

Porlock est un chien poli
(
Je l'ai déjà dit mais c'est suffisamment rare pour être noté) donc quand je lui parle il remue gentiment son bout de queue et se jette sur la nourriture que je lui présente ultérieurement. Il semble timide et quand je l'invite à marcher se statufie sur place. [Hum hum, à d'autres mon garçon, ne va pas me faire croire que tu étais timide à la chasse l'autre jour...]
Cliniquement parlant, il n'est pas si mal que ça : Posé sur le sol de la salle de consult tandis que je nettoie la table, il commence à explorer sans se soucier de sa tubulure de perf. [Dis donc toi, je t'ai autorisé à bouger ? Non, n'est-ce pas ? Donc tu ne bouges pas.
]
Il est calme donc on fait la radio sans souci.
Il est toujours balloné à la palpation et sur la radio, il y a une perte de contraste qui me fait craindre une péritonite.
Le Dr Docteur joint par téléphone [au bout de trois jours j'ai bien capté que "quand il ne connait pas" dixit son ASV il n'a pas confiance] me dit que si il n'est pas si mal que ça, il verra demain.
Bon. Ça, c'était ce matin.
Porlock a passé toute la journée tranquille en cage, sans bouger sauf quand on l'a sorti. Toujours poli et remuant son bout de queue quand on lui parlait.

Ce soir, je suis restée tard à la clinique, faire des choses et d'autres.
Porlock a commencé à s'agiter dans sa cage, je suis allée le voir, qu'est-ce qu'il peut bien avoir ? Sa gamelle d'eau est trop petite, elle doit être vide, et puis faut que je change la perf, me dis-je en allant au chenil.
Oui pour la perf, non pour l'eau, il en a encore, je lui mets quand même une gamelle plus grande.
Une caresse sur la tête et je l'avertis que si c'est pour aller se ballader c'est niet-nitschkaya-il-est-trop-tard.


Quelques instants après il s'agite encore. S'agite. S'agite.
Il me fait des convulsions ou quoi ? Je retourne au chenil et le retrouve penaud dans son boxe sans dessus dessous et repeint de brun coulant nauséabond.
Ah ! C'est bien des selles, au moins,  pas des vomissements fécaloïdes ? Je regarde prudemment mon bestiau à l'avant et à l'arrière, oui oui c'est bien des selles.
"Mais c'est bieeeeeeeeen loulou !" Et me voici à minuit dans mon chenil en train de féliciter chaleureusement  un beagle miteux et penaud qui se demande quand même si je ne suis pas tombée sur la tête de m'avoir entièrement souillé et empuanti son boxe. N'importe nawak. 
Puis après il faut nettoyer, malheureusement.

Corps étranger retrouvé dans les selles : une sorte de pellicule de plastique épais plissé.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dragon d'eau - dans Boulot
commenter cet article

commentaires

vetonat 27/01/2009 17:30

Les chiens de chasse c'est souvent comme ça. On dirait jamais qu'ils sont malades et des fois on pourrait passer à coté de trucs super graves. Et si un chien de chasse n'a vraiment pas la forme, alors il faut allumer sa petite alarme intérieure, "là c'est grave"...

Dragon d'eau 27/01/2009 20:13


Des costauds, quoi...


Aurélie 26/01/2009 23:06

héhé c'est dingue comme parfois un bon gros caca puant et mouillé peut enthousiasmer Ca me fait penser que malgré ses 3 ans et demi je félicite toujours le fou quand il fait son pipi pour ainsi dire sur ordre (20 seconde d'attente j'estime que c'est un exercice réussi lol), on est tous un peu dingos.

Dragon d'eau 27/01/2009 02:39


Meh, non, pas dingos...


saramour 26/01/2009 12:58

Ouf, tout est bien qui finit bien! J'étais inquiète au début de la lecture et je comprends ton soulagement. Bonne journée à toi, bisous.

Dragon d'eau 27/01/2009 02:39


Ça, c'est adorable de ta part... :)


bellelurette 26/01/2009 10:13

Je croyais qu'il avait avalé une douille....

Dragon d'eau 27/01/2009 02:38


Coucou, toi, et merci de ton passage !
Et, non, je ne crois pas que c'en était une...


Caroline 25/01/2009 23:31

J'aime beaucoup l'expression "chien poli", je trouve qu'elle décrit à merveille l'attitude du chien de vènerie, qui appartient à la meute et respecte son maître d'équipage. Qui n'a jamais vu un maître d'équipage tenir sa meute serrée derrière lui, aux ordres, qu'il  soit à pied ou à cheval, ne peut imaginer la relation qui existe entre un veneur et sa meute.

Dragon d'eau 26/01/2009 08:11


Hé bien je n'ai pas vu, à vrai dire. Mais d'aprés ce que tu décris ce doit être intéressant.
Merci de ton passage ;)


Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...