Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 10:29
Certains matins, je traverse une partie du département  en direction de la grande bleue, en passant par les hauts de TC
Route sinueuse au travers de collines mal réveillées sous un ciel limpide et waw, je surplombe, de loin, de haut, la MER... C'est beau, je ne m'en lasse pas.



L'eau est bonne, surtout avec la combi  et sous moi des multitudes de poissons vaquent à  leurs affaires. Le soleil dessine des rideaux dans l'eau, mon masque se couvre de buée malgrès tous mes efforts, je tire sur les bras et j'essaye de palmer efficace (et ça d'aprés ce que me dit Gélegrand c'est pas gagné du tout.... :-( ).



                                  Au boulot j'opère une chatte sauvage et soigne son chaton d'un abcés. Tous deux ont été amenés dans un piège (une cage qui se referme lorsque les animaux y ont pénétré). On capture la femelle au filet dans le piège tandis que le bébé se laisse manipuler tout gentiment. Soins locaux, injection, aspersion d'antiparasitaire, il ressemble à un rat efflanqué et mouillé quand on le remet dans le piège. Lorsqu'on lui ramène sa maman anesthésiée il la pousse doucement du museau, interrogateur, longuement, puis en désespoir de cause de l'éveiller, se blottit contre elle. C'est mignon.





Je passe des coups de fil pour reprendre des leçons de "", répondeurs, téléphone qui sonne dans le vide, femme qui me dit de me déplacer dans le centre ville de X, c'est ça oui, c'est à wouatmille km de chez moi et comment je vais me stationner.... Je "tombe" finalement sur un gars sympa qui me dit de passer au bureau, pas loin dans une petite ville calme où le parking est facile, entre 16 et 18 heures. J'y vais, petit quiproquo avec la jeune femme présente à qui il a simplement dit entre deux portes qu'une "dame" (wou hou, c'est de moi qu'on parle, là ????) allait passer pour des leçons de "". Elle veut me faire un devis et savoir si je dois repasser la théorie. Hop   hop   hop,   c'est juste pour une reprise de contact, pas pour passer l'examen, pas besoin de devis ! Rendez-vous est pris, elle me crée un dossier, sourit au passage de voir qu'elle est née le même jour que moi, pas la même année. Je veux régler elle n'a pas de monnaie, ce sera pour plus tard.


                                     Je prends RV pour une visite médicale d'aptitude, en urgence évidemment (je suis moins impatiente que ma soeur mais entre le boulot et le reste et les dates d'exams, vais pas non plus pouvoir attendre les ides de mars). Je précise à la doc que je devrais en théorie passer un test d'Ishiaraelle n'a pas de quoi me le faire passer mais elle veut bien me signer le certificat quand même (si le reste est bon, bien sûr).
Moi ça ne me gêne pas, je l'ai déjà fait le fameux test d'Ishiara, je sais que je suis limite sur certaines distinctions de couleur mais que "ça passe" donc voilà, hein, yapuka.

Image trouvée ici.


Le soir, je vais faire des courses dans un grand supermarché. Dans la galerie marchande deux garçons jouent au ballon. Je leur lance un grand coup d'oeil de travers "les p'tits gars, si votre ballon effleure seulement mon joli pantacourt tout propre ou mon tee-shirt, ça va mal se passer pour votre matricule.".
  Je dois avoir l'air suffisamment méchante parce qu'ils s'arrètent quelques instants de jouer.
Je choisis un pendentif pour MarieLaure dans une boutique, que je lui enverrai en même temps que les documents qu'elle doit barrer et signer puis me renvoyer, elle me texte ultérieurement qu'elle adore et ça me fait plaisir. Je regarde les vêtements dans la galerie marchande, y'a plein de choses qui me plaisent.


                                         Je vais à une "soirée" et passe un moment  pas trés joyeux, ma faute bien sûr, Y'a des trucs qu'il serait préférable de s'épargner mais je ne supporte pas l'idée de fuir. Je discute avec une autochtone qui me dit de me méfier     des gens d'ici, super gentils et accueillants dés les premiers contacts mais (comment elle a dit ça) en réalité très superficiels voire parfois faux ? Je ne sais plus. J'voudrais qu'elle se taise, je suis en train de penser à [...], dans un instant je vais pleurer, en plus elle sait, elle, ou elle devrait, ou au moins en partie.


Je rentre tard, la piscine de ma propriétaire fuit, j'hésite puis la réveille. J'ai un logement chez une dame trés âgée, adorable.  Je pense à la seule de mes grands mères que j'ai connue, ça fait longtemps qu'elle est décédée et je n'ai pas assez profité d'elle.


Lorsque je sors le matin à la porte fenêtre, l'odeur très particulière de résineux m'assaille, j'adore.

                                       Je vais marcher dans la nuit, quand je rentre, je m'aperçois que j'ai mal fermé le volet et laissé la porte fenêtre ouverte par derrière, lorsque j'ouvre un gros chat roux sort d'un air dégagé "Ne faites pas attention à moi, j'étais juste venu voir si votre studio méritait un coup d'oeil mais je ne faisais que passer".


Je vais courir alors que la nuit tombe et je me dis que cette région est magnifique (et qu'il me faudrait de l'antimoustique).



Un grand coucou et un bisou à quelqu'un qui a pris des news par commentaire interposé, super gentil

Partager cet article

Repost 0

commentaires

C@line 06/07/2009 16:02

Tu l'as compris, Dragon, ma région natale me manque. Je fais partie de ceux qui trainent avec eux le souvenir de l'odeur des pierres, de la stridulation des insectes et de la douceur de la feuille de cyste. C'est le monde perdu de l'enfance, du gout des fruits de l'arbousier, du contact de la chaude dalle de calcaire sous le pied nu, du craquement sec de la pomme de pin qui s'ouvre dans la chaleur de l'après-midi. J'essaye de ne pas oublier, tout en y pensant le moins possible. Tous ces endroits ne sont plus accessibles désormais mais je me réjouis que tu puisses y tracer ton chemin. De loin, j'essuie la larme qui coule sur ta joue avec une bise légère, légère...

Dragon d'eau 08/07/2009 12:17


Tu me rends un peu triste, lorsque tu dis que tous ces endroits que tu aimais ne te sont plus accessibles... Merci pour ta gentillesse :-)


C@line 01/07/2009 13:36

La nuit, Dragon, écoute la nuit.Ecoute pour moi le crissement des insectes, là-bas.Le doux crissement des insectes dans la nuit tiède.Il me manque tellement. Ici, mes nuits sont silencieuses, nuits après nuits. Ecoute-les pour moi.C@line

Dragon d'eau 03/07/2009 13:10


Tu  as reconnu ton pays (la description ? la photo ?) et il te manque ?
Les insectes envahissent mes nuits et mes journées, mais ce pays, je l'aime, même si c'est dur actuellement.
Je penserai à toi, promis.


vetote 27/06/2009 10:45

Sur la photo, j'ai tout de suite pensé à l'odeur des résineux, dans la douceur d'un soir ou d'un petit matin. Mais si en plus tu le dis... alors là... je fonds.

Dragon d'eau 27/06/2009 13:35


N'est-ce pas ?


Adeline 26/06/2009 11:45

Coucou Dragon.. Tu me sembles avoir un petit coup de blues, je t'envoie donc tout plein de bonnes ondes et la bonne odeur de confiture en train de cuire de ma cuisine: rien de mieux pour ramener le sourire!Ici le les minouches poussent très bien et jouent comme eds petites fofolles, donc je suis très occupée, et Taïga continue à veiller sur elles jalousement..Bises, bonne journée.

Dragon d'eau 27/06/2009 13:39


Vous êtes adorables, tous !
Je profite à fond du soleil, de l'eau et de la mer, entre deux jours de travail !
Quant au moral, c'est comme d'hab, en dents de scie... Comme tout le monde, sauf qu'on le dit ou on le dit pas....
Merci et des bisous...


Alex 25/06/2009 15:32

Eh bien, bonjour Dragon d'eau, décidément c'est toujours aussi agréable de te lire (je dois me répéter mais tant pis).Très mignon cette histoire de chaton qui se blottit contre sa maman faute de pouvoir la réveiller, ça me fait immanquablement penser aux mamans chattes qui meurent dans la nature avec leurs portées, et les chatons qui -- euh j'arrête là, je vais te filer le cafard, faut me pardonner je suis un grand traumatisé des chats et de leurs histoires tragiques.J'ai l'impression que le moral est pas tip top en ce moment, tu as repris le boulot ? Tu ne vas pas plouffer tout l'été quand même, ce serait trop injuste !Bien bien bien (grrrrr au véto qui m'a refilé ce fichu tic de langage), au plaisir d'avoir des news fraîches :)

Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...