Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 22:21

 

C'est la fin de la saison et je cherche du travail : envoi de CV et de courriels de candidature, contacts téléphoniques, espoirs, déceptions Mais quelle vie j'ai choisie ? Mais quelle vie j'aurais si je n'avais pas choisie celle-là ? Je ne suis décidément pas faite pour la sécurité et la monotonie, même si parfois j'aimerais que les choses soient plus faciles et puis... Toute chose a sa part d'ombre et de lumière.

 

C'est la fin de saison  et, non, je n'en ai pas assez, et chaque fois qu'on me propose de rester sur la bateau, j'essaye d'aller à l'eau. Elle n'est pas trop froide encore et je profite de toutes mes plongées. Je serai bien assez enfermée après…

 

Discussion au repas  et Mischaël dit que lui il en a assez et qu'il faut qu'il pense à une reconversion mais laquelle ?  Il lui faut une activité où il voit le ciel, sinon ça ne va pas le faire. Coup au cœur, dans peu de temps moi  je serai enfermée, entre les trajets en voiture, le temps de travail et de sommeil, plus de 20 heures sur 24. Au secours.

Ne pas y penser.

Ou / et alors, se dire qu'"on" (moi) s'adapte à beaucoup de choses, qu'"on" (moi) l'a déjà fait, que finalement c'est pas si mal de naviguer entre des extrêmes et de rester toujours en tension.

 

 

La météo est difficile, du vent, de la houle… La grande Bleue est agitée et tumultueuse, toute moutonnante lorsqu'on la regarde depuis le port, magnifique. Une partie des plongeurs ont été annulés, quant à moi je plonge avec Pistou en formation niveau 1. Il est jeune et athlétique, très bien dans l'eau, je n'ai aucune inquiétude. À notre retour à la patate où devrait se trouver le mouillage, il n'y est plus, Mischaël a probablement dû le remonter parce que ça bougeait trop. Je lâche mon parachute et nous remontons tranquillement ; en surface, je veille à ce que Pistou garde son détendeur, la grande Bleue est toujours aussi agitée et c'est sportif pour regagner et remonter sur le bateau, mais je me sens bien.

Mon élève est doué mais aussi j'ai l'impression d'avoir bien travaillé avec lui. Il sort de l'eau heureux et moi aussi. C'est tellement simple, parfois !

Je me sens vivante sur ce bateau qui tangue, dans le vent qui serait tiède s'il n'était aussi intense et si nous n'étions pas mouillés, au milieu des vagues qui bousculent le bateau durant la traversée de la baie. 

 

grande bleue moutonnante


Je dis à mes parents que j'aime ce temps   et mon père a cette réflexion "quand les bouteilles tapent contre le bateau on se sent vivant". Oui, c'est presque ça, ou tellement ça, quand il y a du courant et mille poissons en suspension, quand la mer est tumultueuse sans être froide, quand il faut pousser sur ses palmes et se déhaler sur le relief et garder son détendeur en surface, s'accrocher à la ligne de vie pour ne pas trop galérer… Oui, je me sens vivante.

Un autre jour, une autre plongée.  Après les deux patates, dans la langue de sable et d'algues courtes folles, je cherche.

Je trouve très vite et sans doute par chance : forme de "s", couleur proche de celle des algues, plus marron que cet été, d'ailleurs, aspect cuirassé, petite tête parfaite de cheval des mers, c'est bien un hippocampe.

Ça faisait longtemps que nous n'étions pas venus sur ce site et ça me fait tout chaud au cœur. Savoir qu'il est là, qu'ils sont là car Typhon en a dénombré 4 au moins, c'est comme… C'est un peu de magie et de poésie sur cette terre, ou plutôt, à 12 mètres de fond dans une calanque de la grande bleue. Un peu de douceur, un peu de lumière, un peu comme si je savais où se trouve le nid d'une fée. Moi ça me réconforte toujours.

 

J'ai terminé la saison depuis un mois, je commence à reprendre du poids, je n'ai pas envie de me lever le matin  mais je ronge mon frein dix fois par jour, et je regrette ces moments sur le bateau, dans l'eau.

Pour autant, je me fais confiance, je saurai bien trouver mon chemin et retrouver la mer.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...