Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 19:17

Enfin, entendons-nous : Moi, j'ai le droit de le dire. Vous, chers lecteurs (;-) ), je vous serais reconnaissante d'être gentils et de rigoler en silence.

Je m'explique.

Vous aurez peut-être remarqué que ces temps ci, j'ai un peu bourlingué. En avion, notamment, et sur de longues durées (une fois un mois, une fois quatre.).

 


Le dragon d'eau moyen, sachez-le, n'est pas fichu de voyager léger.

En même temps :

Le matériel de plouferie : gilet stabilisateur, palmes, masque, tuba, deux détendeurs, ordinateur de plongée ;

                            Des habits pour parer un peu à tous les vents et tous les temps ;

Idem pour les chaussures ;

                              une petite [ah-heummmm] pharmacie pour soigner les maux de crâne-de ventre-allergies diverses et variées-gouttes pour nyeux sensibles-gouttes pour noreilles de plongeurs ;

une petite  [ah-heummmm, bis repetita] trousse de toilette avec tout ce qu'il faut pour les cheveux, la peau, les dents...

                               Et puis encore un livre de poche (flute, et encore, c'est le minimum  ! ronchonne le dragon d'eau moyen qui aime bien lire avant de s'endormir ) et l'appareil photo et l'appareil électrique pour s'épiler (oui, oui, j'en vois des qui se moquent et qui seraient les premiers à se gausser ou à se détourner d'une femme aux jambes  poilues) et les lunettes de soleil...


Bref, en partant : 23,6 kg en soute, 10 en cabine (ordinateur portable dont je suis incapable de me séparer + détendeurs + mini trousse de toilette).

 

Avant de rentrer de voyage numberone, pensant faire preuve de l'intelligence la plus affutée [on arrête de rire vous là dans le fond, je vous vois !!!], j'avais viré du sac à l'avance tout un tas de trucs, et les avais renvoyés avec un certain nombre de litres d'alcool soigneusement emballé, à la maison.


Quasiment 16 kg, qu'ils pesaient, mes deux paquets (et je vous dis pas leur poids en euro, mon porte monnaie vient tout juste de cesser de pleurer, je ne voudrais pas qu'il replonge).

 

Jour du départ, j'arrive comme une fleur au comptoir d'embarquement, avec mon sac qui aurait dû être tout léger tout mini tout gentil (c'était pas le même qu'à l'aller, celui avec lequel j'étais arrivée ayant connu un décés brutal au cours des quatre mois) dont je trouvais bien qu'il était sacrément lourd, mais bon... Je me disais que je m'étais ramolli...

 

30 kg. Et l'hôtesse au sol de me dire qu'il faut que je l'allège ("je peux pas l'alléger, espèce de  [....]" me suis-je dit en la regardant avec une haine difficilement masquée sous un vernis de civilisation) ou que je paye 10 euro par kg soit 50 euro. Un peu complètement verte, je sors ma CB et sous l'effet d'un éclair d'intelligence demande tout de même d'un air dégagé - l'air de s'en moquer un peu au fond "Mais, y'a pas une tolérance pour les plongeurs ?"


— "C'est du matériel de plongée que vous avez là ? Vous avez une licence, quelque chose ?" (sous entendu "pour me prouver que vous êtes effectivement plongeuse")


Ben non, j'avais rien, mais ne reculant devant aucun effort pour économiser 50 euro, j'ai derechef escaladé le tapis roulant et mon sac pour l'ouvrir et lui montrer.

Elle m'a gentiment dit que je pouvais ranger ma CB, ce que j'ai fait d'un air tout aussi dégagé que précédemment - non, mais vous savez, je m'en moque un peu au fond  .

Bon trés bien.

 

Ça c'était donc  au premier voyage, pour les ceusses qui ne suivent qu'à moitié.

Second voyage, avertie par le premier, je pars un peu plus légère et n'achète, oh, quasiment rien sur place, en revanche, formation oblige, je rentre avec un second "mini" sac à dos (type bagage cabine) plein de documentation bien lourde [le poids de la science, toussa toussa].

 

Sur la balance de l'aéroport,   30,3 kg  pour le sac qui va en  soute et qui contient notamment mon gilet stabilisateur, mes palmes, mes habits...

 

Là, je fais un peu la tête, flute, j'espérais qu'il serait plus léger qu'au précédent voyage et pas trop galérer pour rentrer.... Enfin bon, tant pis, même pas peur, t'es un dragon d'eau ou une fiotte ?


Heureusement, c'est une autre compagnie aérienne et eux ne tiquent pas.

 

 

 


L'avion, le RER, le métro, le train, j'arrive enfin à la maison parentale où je défais mon sac sans faire plus attention que cela.

 

Quelques jours passent et je refais mon sac.

 

En mettant mon gilet stabilisateur dans le sac, je le trouve bien lourd.

 

Tiens ? Il y aurait encore de l'eau dedans ? Je l'emmène dehors, le secoue, tente de le vider par les purges mais non, y'a pas d'eau.

Je rentre et l'étale sur le tapis, histoire d'aller explorer les poches (vides) et puis les poches à lest.

 

 

[Poche à lest qui sont de petites poches incluses, s'agissant de mon gilet, derrière le dosseret de celui-ci, et qui permettent d'emmener 2 kg de plomb afin de pouvoir s'immerger]

 

Poches à lest dont je sais très bien que je vais les trouver vides, le clip de fermeture battant au vent.

           Poche de droite... Tiens, il est où le clip ? Pourquoi elle est tirée vers le bas comme ça, cette poche ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nan.... J'ai pas fait ça...

 

Ben si. Poche de droite, un kg, poche de gauche, un kg. Que je n'avais jamais retirés de mon gilet après la dernière plongée.

 

 

 

Dragon d'eau, où l'art de se compliquer un voyage de retour [parce que, quand même, j'avoue, j'ai galéré un peu dans le RER et le métro...]. Quand on sait qu'en plus, il est cassé, mon gilet, probablement pas réparable ce qui signifierait que je l'aurais ramené pour RIEN...

Ben ça m'a faite sourire pour la journée.

 

 

En même temps, on sourit de ce qu'on peut, hein.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

aurelie 12/06/2011 07:44



dans le genre je fais un loisir au matos pas encombrant et super discrétos tu as tout bon !



Dragon d'eau 13/06/2011 21:02



N'est-ce pas ? ;-)



La Mante 07/06/2011 22:42



lester oubkiés..



Dragon d'eau 11/06/2011 21:56



Gné ?



Pupucefreewoman 07/06/2011 16:57







Dragon d'eau 11/06/2011 21:57



N'est-ce pas ?


 



Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...