Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 17:45

Les bébés de Vinblancdebenden (un bon point à celui qui en déduit le véritable nom de la bestiole. C'est tiré par les cornes mais trouvable. Sauf que, celui qui trouve, je veux la bonne explication, hein, pas une déduction hasardeuse. Avec le titre de l'auteur du livre, si ça c'est pas une piste.) ont une dizaine de jours.

Leurs yeux s'ouvrent, ils ressemblent toujours à des larves toutes mignonnes.`

Je vais les voir matin et soir, je nourris Vinblancdebenden, je la caresse un peu, je manipule un peu les bébés.

Je vois bien que Vinblancdebenden est tout à la fois amicale (elle ronronne et tend son menton aux caresses) et un peu angoissée, elle miaule souvent quand j'arrive, et si elle n'y est pas, se précipite dans le nid et se pelotonne autour de ses bébés .

Moi je m'en fiche un peu, mais mon patron m'a demandé de manipuler les petits pour les y habituer et je suis bien d'accord avec cela.

Quand j'arrive ce soir, le nid est vide, et les deux autres aussi.

Outche. elle me les a mis ?

Après quelques instants de recherche j'avise la porte du dressing entrebaillée, s'y trouve derrière une valise une grosse couverture et quatre petites larves toutes douces.

Sauf que là je ne sais pas ce qui me prend, je prends les quatres chatons pêle-mêle dans les mains et vais les remettre dans leur nid.

Je n'y ai mis aucune violence, bien sûr, mais ils posent des miaulement paniqués et stridents de bébés. Vinblancdebenden miaule aussi avec angoisse, le ton du miaulement le suggère clairement. Le temps que je revienne fermer la porte du placard, elle a déjà repris un des petits dans sa gueule pour l'y ramener et en trouvant la porte fermée, elle miaule avec encore plus de confusion.

 

Mais qu'est-ce que je fais, moi ? Je laisse le petit sur le parquet, rouvre la porte du dressing en grand et m'éclipse Quand je repasse jeter un coup d'oeil un peu plus tard tout le monde est tranquille sur la grosse couverture. Dormez bien les petits.


Ce matin j'ai euthaaaaanasié mon petit pioupiou. Il était très faible et quand j'ai ouvert sa gueule et vu les aphtes dedans j'ai compris que j'avais bien fait.

N'empêche, un plus un plus un plus un plus un plus un plus un... Je me sens nulle. J'ai mal au dos et du mal à me lever le matin. Rien n'avance ces temps ci, il faut dire. P't'être aussi que 54 heures de travail dans la semaine, c'est pas forcément top, même si j'imagine que ça fait doucement sourire les libéraux.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Malgven 29/11/2010 18:25



Moi je trouve que ça fait déjà pas mal 54 heures dans la semaine... Mais j'ai la chance d'en faire moins ! J'espère que tu pourras vite bosser comme moniteur de plongée.



Dragon d'eau 30/11/2010 09:52



C'est gentil... et réconfortant ;-))



Alex 28/11/2010 15:58



Salut Dragon d'eau,


Je ne connais pas Anne Mc Caffrey, et je n'ai jamais lu La saga de Pern, aussi je ne me permettrai pas d'avancer une réponse (ça commence par un "R", non ?). Mais les commentaires pêchés sur le
net sont plutôt élogieux, j'essaierai peut-être un jour.


Rien de plus fatigant qu'une reprise, normal que tu sois sur les rotules. Quand termines-tu ta période d'essai ?


Je te laisse, une couche à changer...


Amitiés, Alex



Dragon d'eau 30/11/2010 10:12



Période d'essai terminée (15 jours pour un CDD)


En revanche je suis vexée, ma question était beaucoup trop facile :-). Ah, la saga d'Anne Mac Caffrey, je te la conseille vivement, et notamment,
"Le Vol du Dragon" et "la Quête du Dragon" qui ont enchantée mon adolescence. Ceci dit, je les ai quasiment tous aimés sauf le tout, tout dernier, qui partait vraiment "en vrille" à mon sens.


Pour l'anecdote, l'un des personnages phare de la série (qui cependant s'échelonne sur plusieurs centaines d'années, donc il est l'un des personnages phares de l'une des époques,
d'ailleurs généralement  considérée comme "contemporaine" en ce sens qu'elle correspond aux premiers livres écrits par AMC) est le maître Harpiste
Robinton.


Personnage haut en couleur, d'une extrême tolérance, d'une grande gentillesse, fervent défenseur d'idées et dispenseur de culture, adepte de bon
vin,  et notamment adepte d'un vin dit "Blanc de Benden", servis en outres et qu'il goûte toujours en connaisseur.


Or, si l'on retrouve ce vin dans quasiment tous les livres, car il est réputé et toujours servi, soit lors d'occasions festives, soit à des gens que leur
hôte veut honorer, le lecteur (en tous cas moi) se posera éternellement la question suivante : "ce blanc de Benden est il le fruit de l'imagination de l'auteur ou la transposition dans sa
série d'un vin existant réellement."


Blanc sec ou blanc fruité ? Moelleux ou pas ? Vendanges tardives ?


La question se pose d'autant plus que "l'aube des dragons" (je crois) nous apprend que les habitants de Pern sont des colons terriens ayant abandonné la
terre aprés une guerre dévastatrice contre des extra-terrestres  dont ils ont largement favorisé la victoire. Par la suite, ayant conquis leur terre promise ils vont progressivement
perdre tout souvenir de leurs ascendances.


Et pour revenir au blanc de Benden, donc, je me suis très longtemps posé la question... Jusqu'à ce qu'un indice (mais lequel ?) dans je ne sais plus
non plus lequel des livres, me fasse penser à un vin très particulier. Bon, si personne d'autre ne propose quelque chose, réponse en comm dans quelques jours
! Quoi qu'il est vrai que cela n'a qu'un intérêt modéré ;-)


Bises Alex


 



lo 26/11/2010 20:49



courage, il y a des semaines comme ça où on voit tout en noir... repose-toi ce week-end!



Dragon d'eau 30/11/2010 09:52



Merci Lo :-)



Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...