Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 19:40

C'est un épagneul breton d'une douzaine d'années et bien sûr l'épagneul breton, lorsqu'il est calme sage et sympa, fait partie des toutous que j'aime bien, et je devrais toujours me remémorer le diction "chien pistonné, chien enterré", mais là je déflore la suite, accompagné d'un papy.


Il est indiqué sur son dossier qu'il s'appelle Simbad, le chien, pas le papy, hein.

En faisant rentrer le couple, je vois qu'il boite, non, c'est pas qu'il boite, c'est qu'il manque une patte arrière.


Tout en commençant à laisser mes mains et mes yeux courir dans la courte fourrure douce, je demande au papy ce qui l'amène.

 

Il me dit que son chien manque d'appétit et qu'il vomit, et puis il y a cette grosseur sur l'épaule gauche (vraiment très grosse, sous-cutanée, non adhérente, mobilisable, ferme) et cette autre sur les côtes à droite, adhérente et dure, celle-ci, non mobilisable.

 

 

Et puis parmi les éléments non donnés par le papy, cette pâleur des muqueuses, et cette masse intra abdominale, caudale, énorme, ferme et non douloureuse.

 


Je bavarde en l'examinant le toutou et là comme ça l'air de rien, demande quand, et pourquoi il a été amputé de la patte arrière.

 


Il y a trois mois environ, chez un autre véto, et le vieux monsieur m'avoue honnêtement qu'il n'a pas compris pourquoi il fallait l'amputer.

 

OK, OK...


J'explique au monsieur qu'il faut chercher l'origine de ces soucis et propose des radios et un bilan sanguin ; le monsieur me laisse Simbad sans difficultés ni poser de questions quelles qu'elles soient (du style keskila, mais kombiençavacoûter, par exemple).


Simbad étendu de tout son long sur le côté sur la table de radio se laisse faire, même pas besoin de le tenir (alors que la plupart des chiens détestent être placés dans cette position) et supporte la ponction veineuse avec résignation.

 


Anémie (diminution des globules rouges), augmentation des globules blancs et surtout un (enfin, des, quoi...) poumons constellés de vilaines tâches blanches...

 

 

 

...  mon patron qui "tombe" sur moi en train de regarder cette lugubre image me demande de lui expliquer de quoi il s'agit et conclut "il a sans doutes été amputé à cause d'un ostéosarcome qui a maintenant métastasé un peu partout."


Nous n'aurons pas grand chose à proposer.

 

 

J'installe Simbad dans une grande cage avec de l'eau et des croquettes. Il s'étend sur le flanc et je  le caresse un moment sans savoir si ça lui fait "plaisir".


Courage, petit gars, quand j'aurai parlé à ton maître je pourrai t'endormir et te soulager.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dragon d'eau - dans Boulot
commenter cet article

commentaires

Nanie 18/06/2011 07:48



Petit père... c'est pour le Papy que ça va être le plus dur.



Dragon d'eau 18/06/2011 20:27



Oui... Mais ça s'est en fait passé en mon absence et je n'ai pas su comment le vieux monsieur avait réagi.



Lovewriter 17/06/2011 20:09



Dis-moi : n'est-ce pas là la partie la plus difficile de ton métier ?


Est-ce qu'un jour on laisse partir un animal sans serrement au coeur ?


A lire ta sensibilité, je crois connaître la réponse...



Dragon d'eau 18/06/2011 20:26



Si, sur le plan émotionnel, tout à fait.


Pour ta seconde question il est souvent possible de mettre l'émotionnel complètement de côté, aidé par le fait que souvent je ne connais pas spécialement les propriétaires et l'animal, en se
réfugiant dans la technique et le professionalisme.


Mais ce sont plus souvent des épisodes difficiles. Apeès, quand je me suis attachée à un animal, je préfère souvent le faire moi-même que le confier à un confrère/consoeur.



aurelie 16/06/2011 21:36



bien triste



Dragon d'eau 18/06/2011 20:22



On est d'accord... :-(



Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...