Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 16:41

[Billet légèrement édité]

 

Suite à mon "billet de l'autre jour" et pour revenir sur quelque chose que j'ai écrit, et qui pouvait porter à confusion, cela :  "Hein ? Keskiladit, lui ? Nanmého ! On largue TON  matos si tu veux mais horsdequestion de couler MES détendeursàploufàmoiquejaime, et MA stab.". C'était de l'humour. 

 

 

Alors, on peut digresser sur le fait d'humoriser sur des sujets qui ne s'y prètent pas. Moi je réponds pourquoi pas —  "simplement" il faut ne blesser personne et être clair dans sa démarche, sinon on laisse place aux incompréhensions.


Donc, une petite précision : Je n'en pensais rien. Si vraiment j'avais été si peu que ce soit sérieuse, si réellement j'étais capable d'envisager sérieusement de mettre en balance une vie humaine et quelques centaines d'euros de matériel, (1) je n'aurais rien à  faire au centre de formation pour devenir moniteur de plongée, (2)  je pense que personne n'aurait envie de plonger avec moi et (3) dans l'absolu, je serais quelqu'un d'humainement peu respectable.

 


Comment je réagirais en cas d'accident et notamment, en cas d'accident engageant ma propre vie en plus de celle de mon binôme ? [Circonstance qui peut très facilement survenir en profondeur...]


C'est une question que je me suis posée très tôt et que je me pose toujours, tant en tant que plongeuse qu'en tant que futur moniteur.

L'école de plongée française telle que je l'ai vécue (j'essaye d'éviter les généralisations abusives, hein...) est une école qui te prépare à réagir à l'accident, ce qui dans l'absolu  est nécessaire, certes, et  respectable, également —  pour les plongeurs, combien de remontées avez vous fait pour préparer le N2 ? Le N3 ? Et qu'avez vous fait d'autre à part des remontées ? —  et pas suffisamment à le prévenir (et cela, c'est regrettable).

 

Donc très tôt dans sa vie de plongeur, un pratiquant se retrouve confronté à la notion que la plongée ce n'est pas anodin, que l'on est dans un environnement qui n'est pas le notreque chacun ne peut espérer compter que sur lui-même et son / ses binômes, et à la question du "que ferais-je MOI en cas d'accident ?"

Plus on avance dans les niveaux, plus l'on est amené à progresser dans ces questions, et moi perso, j'ai trés vite entre autres buté sur la notion de profondeur d'évolution. Le code du sport   dit "La plongée subaquatique autonome à l'air est limitée à 60 mètres. Un dépassement accidentel de cette profondeur de 60 mètres est autorisé dans la limite de 5 mètres." et je me suis toujours demandé si ça signifiait que, dans le cas où ton binôme faisait un malaise et coulait en dessous de 65 mètres [vous me ferez remarquer avec juste raison qu'il faut accumuler les imprudences pour en arriver là, mais ça peut arriver], tu le  laissais mouriir comme ça. C'est vrai quoi, puisqu'on n'a pas le droit de descendre en dessous de 65 mètres !   [Euh, c'est bien clair qu'avec cette dernière phrase je me fais l'avocat du diable ?]


Je ne pense pas qu'il y ait de réponse toute faite à ce type de question et "on" a beau penser ce qu'on veut, ou ce qu'on peut, qui peut savoir comment il réagira en situation ? Mais, là, comme ça, vu d'où je suis,  il ne me semble tout simplement pas possible d'abandonner quelqu'un au fond de l'eau. Je ne pense pas que qui que ce soit puisse penser se regarder dans la glace le restant de ses jours, en sachant qu'il a abandonné quelqu'un.

 

Quelle que soit la personne en face.

Qu'on la connaisse  ou pas.

Qu'on l'apprécie ou pas du tout.

Même quand c'est au risque de sa vie ou de sa santé,

Et bien évidemment qu'on n'en a plus rien à foutre du mathos quand la vie de quelqu'un est en jeu.

Alors, oui, je pensais qu'il était évident qu'il fallait prendre ça au Xème degrés et qu'aucune réponse sérieuse n'était attendue. Mais la prochaine fois je ferai plus attention à mes propos  

 

 

Et pour en revenir à mon matériel, oui, je l'ai retrouvé ! Les gérants du club, une charmante jeune maman et son homme m'ont tout mis de côté.


Pour l'anecdote, quand je suis repassée par leur club vendredi soir, il avait été convenu que je retrouverais mes affaires à bord du bateau "un peu cachées derrière le poste de pilotage". Sauf que j'ai tout fouillé à bord du bateau, trouvant les combinaisons des moniteurs, des palmes, un tuba, la trousse de secours, une poubelle, un extincteurdifférents organes du moteur et du compresseur.... Mais de mon matériel, nulle trace.

 

J'étais bien embêtée, et si ce n'avait été si loin de mon domicile et que je n'ai pas eu besoin de mes effets le lendemain, j'aurais temporairement laché l'affaire pour ne pas déranger Erwan et Albine (prénoms choisi au hasard) aussi tard que cela, mais les choses étant telles que je viens de les décrire j'ai tout de même rappelé sur le portable, et eu Erwan, qui m'a dit"Attends, je ne suis pas au courant, je te rappelle."

 

Deux minutes après, il me proposait de me retrouver au club, trois quart d'heures après, il arrivait en me disant de surcroit "excuses-moi de t'avoir fait attendre" [Euh, non, là, c'est moi qui m'excuse, et qui suis reconnaissante que tu sois venu, ne mélangeons pas tout]. Quand je lui ai demandé s'il était revenu spécialement pour moi, il m'a dit qu'il serait revenu de toutes façons — il avait reçu un appel de  quelqu'un du port, qui  l'avait prévenu que le bateau n'était pas fermé à clef. J'ai rigolé parce que je pense qu'en fait on avait dû le prévenir que quelqu'un était en train de farfouiller dans tous les coins  sur son bateau — moi en l'occurence

 


Jétais tellement contente et reconnaissante envers eux de leur gentillesse que je leur avais amené une bouteille de vin pour les remercier. :-)





 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

l'asv de Charlie 28/04/2010 17:55



Euh... y avait bien écrit "toute blague à part" non?


Chouette que tu sois tombée sur des gens sympas (ça existe encore...) pour ton matos!



Dragon d'eau 03/05/2010 11:14



Merci m'dame :-)



Alex 28/04/2010 13:28



Pour apporter un avis extérieur, j'aime beaucoup l'humour noir, moi :)


Ce serait vraiment dommage de limiter le second voire le troisième degré sous prétexte que certaines personnes pourraient confondre du lard avec du cochon. Et encore plus dommage de se vexer
quand on est pris en flagrant délit de confusion (entre ce fameux lard et cochon). On rougît un bon coup et hop, c'est passé.



C@line 28/04/2010 09:19



Et bien quelle baffe !


Tu devrais même m'en mettre une 2eme, histoire d'être sure que je ne revienne pas.



Dragon d'eau 28/04/2010 11:29



OK.


Tu as toujours été amicale envers moi et tu estimes certainement ne pas mériter cette "baffe". Dans ce cas, je te
présente mes excuses, et j'ai modifié le billet de façon à ce qu'il n'y ait plus de référence à ton commentaire
initial. Je peux également, si tu le souhaites, effacer le dit commentaire, ainsi
que celui-ci.


Pour autant, comprends que ça n'avait rien de personnel — j'aurais sans doutes répondu de même à toute personne qui
m'aurait écrit "Et quant à ton propre matériel, je suis sûre que le jour où tu te trouverais avec le corps de quelqu'un dans les
bras, quelqu'un que tu connais un peu, ou beaucoup ou pas du tout, et bien, évidement tu le larguerais pour aller plus vite.".


Je comprends maintenant dans quel sens, probablement, tu m'as écrit cela.


Mais sur le moment ça m'a agacée. Parce qu'en lisant ça, je me suis dit  "M'enfin, c'est tellement évident que je
ne comprends même pas pourquoi qui que ce soit  estime utile de gaspiller trente secondes à écrire ça".


Parce qu'une réponse sérieuse à une plaisanterie casse la plaisanterie (qui de toutes façons n'avait de drôle que l'humour noir, à condition
d'apprécier)  et, en l'occurence, porte à se demander quelle est le degrés de sérieux, d'inintelligence de
situation, d'irresponsabilité, dans la plaisanterie.


Insupportable, quoi. J'essaierai de ne plus faire de plaisanteries idiotes.



lo 28/04/2010 08:26



cool pour le matos, et perso je n'avais pas lu ça au premier degré... A plus!



Dragon d'eau 28/04/2010 10:45



@ plucheet merci de ton passage :-)



Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...