Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2007 1 17 /09 /septembre /2007 21:18
Il avait trois mois quand je suis passée le chercher chez l'éleveur (excusez du peu, monsieur n'avait pas de coucougnettes mais une particule, si !)
Trois kilomètres plus loin il vomissait son repas. Recroquevillé entre deux sacs de voyage, il faisait peine à voir : ça démarrait mal.
Quelques centaines de kilomètres plus loin, j'avais la voiture à décharger et (étant jeune et naïve mais est-ce vraiment une excuse) j'avais peur qu'il fasse des bêtises plus grandes que lui dans la chambre.
Alors je l'ai gardé en laisse. 5 étages pour monter, 5 étages pour descendre et combien de fois on les a fait avant qu'il ne me fasse comprendre qu'il était f
Diut--Alfort.jpgatigué ? Au moins 5 voyages, je pense. Non, décidément, ça ne partait pas bien.

Quelques mois plus tard je devais le faire opérer des hanches et il partait en convalescence chez mes parents. (5 étages toujours pour un chien de 20 kg opéré des hanches.... pas glop.)

C'est devenu un grand et beau chien.

Une fois, aux urgences de l'École Vétérinaire, nous avons hospitalisé une chienne qui avait (soupir) une infection de l'utérus trainant depuis quelques six mois. Forcément elle n'allait vraiment pas trés bien et notamment elle était trés anémiée. C'est sur lui que nous avons prélevé du sang pour la transfuser. 

Plus tard il m'a suivi partout où j'allais, soit, en regardant la carte de l'h
exagone, à gauche et à droite, en haut et en bas. Quand on rentrait dans une clinique vétérinaire, il regimbait un peu, discrètement, des fois qu'il y aureait eu piqüre ou radio ou toucher rectal à la clef pour lui.. Une fois qu'il avait identifié qu'il s'agissait de notre nouveau domicile, aucun problème.
Une fois il m'a réveillée en pleine nuit en appliquant une truffe glacée sur ma joue. C'était trés inhabituel, donc évocateur de souci. Tentant d'analyser le problème, je l'ai sommairement examiné (non, le ventre n'était pas gonflé, la TE était ma hantise), lui ai proposé deux bouts de viande (je le jure je ne l'ai pas fait souvent ;) ) qu'il a distraitement avalé. Je l'ai sorti : il y avait certainement une urgence exonérative. Quelques minutes plus tard, devant le spectacle d'un chien qui ne manifestait aucun désir de poser culotte mais m'attirait en remuant la queue d'un air détendu et engageant vers son itinéraire de ballade, j'ai dû me rendre à l'évidence : il avait simplement envie de se ballader. À deux heures du matin, mais comment donc.
Il n'avait aucun sens de l'orientation. Nous deux en ballade dans F..., belle petite ville où nous avons vécu 10 mois, lui fatigué et voulant faire demi tour... "Mais non, toutou, je t'assure que par là ça fera moins long...."
Il a été malade, il a été opéré, il m'attendait derrière la porte à mon retour du boulot, avec sa drôle de bouille qui sortait de son entonnoir. Obligatoire : c'était un grand zigouilleur de plaies devant l'éternel.
Il a été réopéré, on ne comprenait rien à ce qui se passait (faut dire que c'était pas clair...) et finalement le diagnostic de leucémie (ironique quand on connait mon attachement au don de sang et qu'il avait, comme conté plus haut, lui aussi donné) a été posé deux jours avant son décés.

Ça fera "woutch" ans demain.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Aurélie 02/07/2008 17:31

Rholala le coup de la balade à 2h du mat :-) ils ont de ces idées parfois.

C'est un très joli hommage que tu lui as fait là

:0010:

steuf42 20/09/2007 14:31

c'est super bien écrit...plein de tendresse...j'en ai la chaire de poule!

Dragon d'eau 20/09/2007 14:44

(à vrai dire moi aussi, et encore, j'en aurais eu tellement plus à écrire...)Merci : :)

Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...