Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2007 4 27 /09 /septembre /2007 18:06
Le week-end dernier, pas moins de trois "faits-divers"
Une digression tout d'abord : "Faits divers" : Quelle horrible expression !
On rappelle en effet que d'aprés le dictionnaire,
"Fait : n. m. (lat factum) Action, chose faite. Ce qui est vrai, réel."
et "Divers : adj (lat diversus) : qui présente des caractéristiques de nature ou de qualité différente. Pl : Plusieurs, quelques."

Ce qui me gêne c'est que dans les faits divers on trouve un mélange de tout et de rien, du pire comme du meilleur, du plus banal jusqu'au plus horrible.... D'un feu de poubelle jusqu'au décés d'une petite fille sous les dents des chiens avec lesquels elle avait l'habitude de jouer...

À la radio, aujourd'hui, je me suis forcée à écouter un débat (LE DEBAT
les chiens dangereux avec Caroline Lanty, présidente de la SPA et Eric Ciotti, député UMP des Alpes maritimes, qui a rédigé le 1er dispositif de réglementation des chiens dangereux.)
Pourquoi ai-je dû me forcer ?
(D'abord parce qu'en voiture je préfère écouter de la musique et que je zappe...).
Et aussi à cause des interventions de certaines auditrices (car on n'a entendu que des auditrices. Mention spéciale à celle qui était persuadée que l'agressivité est fonction de la qualité de la nourriture et que le journaliste a remercié en disant "oui je suis bien d'accord avec vous que l'éducation a un grand rôle à jouer". Seconde mention a celle qui était scandalisée par le lynchage de certaibes races et qui nous farci les oreilles de ses deux rottweillers adorables...)
Alors... Il est bien entendu que je ne peux retranscrire que ma compréhension du débat...
Si j'ai bien compris, Monsieur Ciotti estime qu'il y a des chiens dangereux [Lorsque la Présidente de la SPA lui demande s'il a défini la notion de chiens dangereux, il répond que c'est quelque chose qui devra être fait par des professionnels (il n'a pas employé ce mot, c'était l'idée.)] et qu'il faut légiférer à leur sujet (je n'ai pas retenu sur quel principe.)

Il estime en tous cas que les chiens appartenant à la catégorie 1 de la loi du 06 janvier 99 doivent disparaître.

Comme le lui a fait remarquer la Présidente de la SPA, le problème est un tout petit peu plus complexe.
Car "comment définir les chiens dangereux ?"
Car, comme elle l'a dit, il existe (je n'ai pas été vérifier par moi-même mais ça ne fait aucun doute) des "élevages" clandestins de chiens de ces races dans des zones et lieux où les forces de l'ordre ont le plus grand mal à envisager de pénétrer.
Car ne sont "hors la loi" que ceux qui sont nés depuis la promulgation de ladite loi ("Vous allez aller dans des familles où il y a des enfants qui aiment des chiens et les leur retirer pour les euthanasier ?" [Là encore, citation inexacte dans les termes mais c'était l'idée])
Alors, oui, bien sûr, il n'a pas tort voir a raison lorsqu'il dit que la liberté des uns s'arrête là où commence l'insécurité des autres et que l'on ne peut tolérer ces décès (pas plus d'ailleurs que les morsures n'entaînant pas le décés mais se soldant par des blessures psychologiques graves, des incapacités, de la chirurgie est
hétique...)
Il a raison d'arguer d'une dangerosité supplémentaire des chiens à machoire hyper puissante que sont les molosses.
Mais bien d'autres facteurs sont à prendre en compte à mon sens, et il se peut que j'en oublie...
Le premier point, c'est qu'un chien est et reste un chien, c'est à dire une espèce animale différente de la notre (l'être humain aussi fait parte du règne animal) avec laquelle certes la communication existe mais de façon trés limitée. Et que notre esprit humain ne sait pas et ne peut pas savoir comment fonctionne l'esprit animal. Donc il faut garder à l'esprit que nous ne pouvons pas prévoir les réactions d'un chien.
Or, nombre de gens pensent que, parce que leur animal s'est toujours comporté en bon toutou bien gentil, cela signifie qu'il est incapable du moindre grondement ou coup de dent, et c'est une erreur, cela signifie simplement que leur animal n'a jamais été exposé à une situation qui le pousse à réagir ainsi...

Un second point c'est que nombre de gens prennent un chien comme ils achètent une peluche et ne savent pas qu'ils doivent l'éduquer ou ne savent pas comment l'éduquer... Si l'on ne sait pas "comment ça doit se passer", on peut commettre de grosses erreurs qui peuvent éventuellement avoir des conséquences... Et lorsqu'ils ont des soucis avec le chien et que le véto essaie de les pousser à consulter un comportementaliste qui pourra les aider à le rééduquer, ils refusent en arguant qu'ils n'ont pas pris un chien pour "faire tout ça" (exemple vécu récent, encore coincé en travers de ma gorge)

Par ailleurs, vouloir classer les chiens selon leur race en "dangereux" ou "pas dangereux" est une aberration. Car si la taille du chien et la force de ses machoires sont des critères à prendre en compte, ils ne sont de loin pas les seuls... On ne peut pas se dire qu'un caniche "n'est pas dangereux", c'est complètement faux : un caniche ou un york ou un bedlington terrier ou un cairn, ou n'importe quel chien de petite taille peut vous faire de gros dégats...

Quelle est la solution alors ?
Je pense qu'il est malheureusement indispensable de légiférer. Madame le ministre de l'Intérieur a appellé à plus de rsponsabilité des propriétaires de chiens et je la rejoins complètement mais j'ai peur que cela ne suffise pas...

Il parait que dans certains pays la possession d'un chien est soumise à un impot.
Comme toute mesure, celle-ci a des avantages (responsabilisation des propriétaires qui réfléchiront avant de prendre l'animal) et des inconvénients (parmi lesquels le fait que nombre de gens transgresseront la règle. par ailleurs, c'est pas trés égalitaire comme mesure...).
Est-ce une idée intéressante ? Je ne sais pas, mais à réfléchir...

En revanche il me paraitrait, là, trés intéressant que la possession d'un chien (et faut-il faire ici une discrémination raciale...) soit soumise à l'obligation de suivre des cours d'éducation canine... Apparemment ça fonctionne bien en Allemagne... Il faudrait aussi que ces cours soient effectués par un éducateur dont la formation soit reconnue car actuellement on voit un peu de tout comme éducateurs, y compris me semble-t-il des gens sans diplôme ou dont le diplôme a été trouvé dans un paquet de lessive...
Cela permettrait que les gens prennent réellement conscience de l'investissement que cela demande, de la responsabilité qu'ils ont... Ou tout du moins peut-on l'espérer...

J'arrête de bavarder, et vous vous en pensez quoi ??

Partager cet article

Repost 0
Published by Dragon d'eau - dans Boulot
commenter cet article

commentaires

Sangui 04/10/2007 00:35

Je me dis que le jour où une formation sur l'éthologie canine sera obligatoire pour les proprios (voire un abord en termes suffisament simples pour les enfants à l'école, pourquoi pas?) ça sera déjà quelque chose...
Parce que le jour où les gens auront compris que le chien est un animal de meute, qu'il ne reconnait pas forcément les enfants comme appartenant à l'espèce humaine à laquelle il a été sociabilisé, et qu'il les voit donc comme des proies (mais pas touche, c'est la proie du boss!), proies qu'il a le droit de prendre si son chef de meute (= son maitre) la dédaigne (= laisse son chien seul avec son gosse) le tout faisant appel à son INSTINCT, sans la moindre PERTURBATION COMPORTEMENTALE... Ben déjà y aura du mieux...
Alors oui, je suis pour une éducation des maitres, parce que ce sont eux qui éduquent ensuite leurs chiens...

Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...