Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 10:29

Avant de partir, DPledirecteurdeplongée a demandé à tous s'ils avaient un instrument de mesure de la profondeur et du temps en état de fonctionner ["mettez le en marche pour être sûrs, s'il vous plait"] ainsi qu'une seconde source d'air.

 


Il nous a indiqué les palanquées, et en discutant avec mon binôme que je pseudote "USdiver" même s'il n'a rien d'américain et je ne sais pas où il a plongé dans le monde, j'ai un peu grimacé. Parce qu'il a été formé à l'école américaine, et même si je sais que c'est un préjugé stupide... pas trop confiance ; et puis aussi des petits trucs qui me gênent, le fait qu'il soit en shorty, d'accord l'eau est chaude, mais bon... Et puis aller à 50 mètres avec un simple profondimètre ?

— "Mais, tu plonges aux tables ?"


Il me dit qu'il se fondera sur mon ordinateur et n'ira pas plus profond que moi, mouai... Je ne le sens pas trop, ce gars ; d'un autre côté, je suis moniteur maintenant. Ce qui dans mon esprit ne signifie pas que je suis subitement devenue un plongeur d'une essence supérieure (moua-a-a-arf), mais que je suis censée être à même d'encadrer à titre préventif et de gérer toutes sortes de situation et de gens de façon à me maintenir moi et à maintenir mes binômes ou élèves en sécurité. Même pas peur.


 

EPAVE Ludwig Janssen

Image prise ici

 


On s'équipe et je regarde son équipement, petit signal d'alarme interne en comptant les flexibles qui émanent de son unique premier étage : " est ton détendeur de secours ?". "Euh...." me répond-il en ayant l'air de ne pas trop savoir de quoi je parle.


Je passe derrière lui pour dégager un flexible coincé, c'est son détendeur principal.

Constat : "Tu n'as pas de secours."


DPledirecteurdeplongée est à côté "T'as pas de secours, tu ne plonges pas." et tranquillement en douceur, il assassine le gars  : "En plus j'avais bien dit avant de partir de vérifier qu'on avait une seconde source d'air. Qui est-ce qui t'a donné ce détendeur ? C'est toi qui l'a pris ? Tu ne sais pas qu'en autonomie il est obligatoire d'avoir deux sources d'air ?"

Puis lui propose de prendre son équipement, à lui DPledirecteurdeplongée.

Bon.

Donc Usdiver s'équipe, on est maintenant 6 au bout du bateau, les 6 doivent sauter et descendre rapidement car il y a un peu de courant.

Consigne, ne pas tchatcher en surface, sauter gilet vide et descendre, sinon on va rater l'épave.

Je suis à un mètre de profondeur, je me retourne et lui fais signe de venir. À trois mètres, je me retourne et lui fais signe de se bouger ; à dix, je le vois toujours en surface qui me fait signe qu'il n'y va pas.

OK. Petit regard de regret vers ceux qui descendent et que je pourrais encore rejoindre, sauf qu'on ne change pas les palanquées comme ça dans l'eau en vrac. Je remonte tranquillement "Qu'est-ce qui se passe ?"

 


—  "Ça me gave, je n'aime pas descendre comme ça avec un équipement que je ne connais pas, désolé mais je n'y vais pas."


Là je me dis que, OK, je suis déçue, mais que je ne suis pas en désaccord avec sa démarche [juste s'il avait pu y penser avant...], que je suis moniteur [donc je dois montrer l'exemple en matière de bon esprit] et puis il y aura plein d'autres plongées, bref...  et on remonte sur le bateau.

DPledirecteurdeplongée me dit "Déséquipes-toi et on verra tout à l'heure, si quelqu'un est partant pour me faire la sécu surface pendant qu'on y va tous les deux."

— "Ah, oui, ça serait cool !"

— "Il faut voir si il y a quelqu'un pour me garder le bateau, et ce sera juste un touch and go, hein..."

Tandis qu'on attend les autres, on bavarde [Il me confie qu'en tant que DP, sur une profonde, c'est un stress permanent, parce qu'il y a des gens, tu les vois partir, et ils te font peur... Oui, tu m'étonnes !], et aprés, comme il y a un moniteur qui a déjà piloté, on y va tous les deux.

— "On part gilet vide, le premier qui arrive en bas en moins d'une minute a gagné." me dit-il en souriant. Oui, bon, je sais déjà qui va gagner, moi....

OK... Effectivement, il descend en palmant sans forcer mais amplement, et moi je le suis sans trop forcer non plus — pas envie de me retrouver saoûle comme une barrique mais du coup avec un retard de quelques mètres.


Quelques signes au cours de la descente, déjà l'épave se dessine, la visi est fabuleuse, l'eau claire et l'épave assez peu poissonneuse mais sympa. On se ballade un peu et on entame la remontée.


Bon, ben, c'était bien ce qu'on avait dit : Moins d'une minute à 50 mètres et à 10 minutes au palier. D'ailleurs on n'a fait qu'un palier de principe de trois minutes à cinq mètres.

 

Mes oreilles vont très bien, merci ! Et c'était bien sympa :-)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jane 03/12/2010 21:17



tu en as de la chance, j'ai un KC type II-II et la Fédé m'interdit de plonger.


tu es véto, j'aurais bien aimé si si si ...


bonne chance à toi



Dragon d'eau 18/12/2010 14:48



Bonjour Jane, et merci de ton passage par ici !   J'avoue ignorer ce qu'est un KC type II-II mais quel dommage que tu ne puisses pas plonger alors
que tu le souhaiterais... Bonne continuation :-))



Dragond'eau En Quelques Plumes

  • : un dragon entre deux eaux...
  • un dragon entre deux eaux...
  • : Un peu de tout, un peu de rien, beaucoup de moi !!!
  • Contact

J'aime Les Lire...